La lessive, le nouveau luxe.

« Ce mélange 100 % naturel, à base de néroli, de bergamote, de jasmin et de bois de rose est tel un bout de paradis que l’on aurait enfermé dans une bouteille. » C’est comme cela que la marque Love Stories présente ses nouveaux chouchous de produits ménagers : la lessive. Depuis deux ans, nos habitudes ont changé et nous nous préoccupons beaucoup plus de notre intérieur. Nous accordons plus de temps au bien vivre chez soi.

La lessive, la nouvelle bougie

Il n’est pas toujours facile d’offrir un cadeau lorsque l’on ne connaît pas les goûts d’une personne. Alors on se rabat souvent sur une bougie, avec une senteur un peu passe partout tels que linge frais ou fleurs de coton. Mais ça c’était avant. Aujourd’hui, la lessive c’est un peu le nouveau cadeau en vogue. mais pas n’importe laquelle. On ne parle pas des lessives standard que l’on achète en grande surface sans vraiment regarder la marque mais plutôt si ça nettoie bien le linge. Fini les capsules « pods », pas assez écolo et plutôt chimiques (il suffit de regarder le dos du packaging pour s’apercevoir que même le bac en plastique n’est pas recyclable).

Aujourd’hui on parle de lessives au packaging épuré qui adoptent les mêmes stratégies marketing qu’un produit de luxe. Drugstore parisien, Le Bon Marché, Le BHV Marais ou encore les Galeries Lafayette sont fiers de proposer des corners dédiés aux lessives, à côté de marques de marques de vêtements, livres de décoration ou fleurs séchées.

Des marques aux allures de grands

Shooting photo avec décor dans la nature, paysages à couper le souffle ou studio premium, les marques de lessives s’approprient l’univers de la mode. Les prix ne sont pas si chers (à partir de 10€), mais pour le commun des mortels cela peut encore être un frein lorsqu’il s’agit de passer le prix symbolique de 5/6€ des grandes surfaces. Alors comment les marques tentent de conquérir leurs cibles ?

Autrefois, lorsque l’on souhaitait se faire plaisir, on s’achetait des fleurs, une bougie, un objet de décoration. Oui sauf qu’aujourd’hui, notre comportement hédoniste se transfère sur un objet qui fait les deux à la fois : décoration et utilité. Et en plus lorsque ces lessives sont clean pour l’environnement, on n’a moins de regrets à se faire plaisir. Les Petits Bidons et Ecover se déclinent en couleurs pop et rétro tandis que Kerzon joue sur la simplicité avec des packaging épurés et des impressions gold subtiles. Et puis il y a tout simplement les marques de mode qui se lancent dans la lessive, comme Love Stories, lingerie néerlandaise.

Spring

En allant plus loin, on se rend compte que ces produits sont devenus notre nouveau réconfort dans des tâches ménagères que l’on peut souvent faire sans le sourire. Senteurs de jasmin, poire, néroli, fleurs d’oranger, la lessive nous transporte dans des lieux nostalgiques ou nous plonge dans nos souvenirs de vacances. Tout cela, en restant chez soi.

Le luxe, pour tous.

Nous pourrions alors nous poser la question : « Quel service s’appropriera les codes du luxe pour créer de l’attachement et de l’engagement autour de sa marque? ». La lessive n’est bien évidemment pas le seul secteur à s’intéresser à cet univers du luxe. Hier les bougies, aujourd’hui la lessive, demain (et même déjà maintenant) le gaming.

Il y a des pistes de réponses à cet intérêt. Le luxe a toujours été vu comme « inaccessible ». Aujourd’hui, il se rend disponible pour une plus large audience. Un début amorcé par les sites de reventes en ligne (Vestiaire Collective et Vide Dressing, pour ne citer qu’eux). Ce virage était donc inévitable pour le luxe s’il voulait conserver sa clientèle. En rendant le luxe plus à la porter de tous, il s’est démocratisé et les différentes gammes de produits également. Faire « rêver » et faire vivre une expérience, les maîtres mots des marques. Alors pourquoi pas avec des produits à la portée de tous.tes ?

Share Button

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.