La sécurité routière vous décroche de votre smartphone

La sécurité routière vous décroche de votre smartphone

La sécurité routière a trouvé un moyen de vous décrocher de votre smartphone.Dududum (à lire avec cette intonation)

Aujourd’hui le smartphone est au centre d’un écosystème technologique, destiné à améliorer notre quotidien. Cependant entre le Phubbing et les notifications “push” on peut se demander si ces objets nous rendent vraiment plus smart..

Une fois derrière un volant/guidon/hoverboard, cette dépendance peut devenir mortelle.

Loin du ton moralisateur de SAM et du spectacle “torture porn” qui lassent un public de plus en plus habitué au genre gore, on peut constater qu’à l’étranger la publicité pour la sécurité routière a pris un virage à 360° .

Cette voie vise à convaincre les conducteurs, à travers le prisme des passagers/proches qui les accompagnent et des répercutions que peuvent avoir une seconde d’inattention sur le restant de leurs jours (et des nôtres).

https://www.youtube.com/watch?v=wM75ulDRkhI

L’agence Clemenger BBDO (Nouvelle-Zélande) qui conseille l’Autorité des Transports de Nouvelle-Zélande (ou NZTA à qui l’on doit également ça) est partie des deux informations suivantes :

  • Les distractions au volant sont la cause de plus de 20% des accidents selon Adrian Stephenson, conseiller chez NZTA
  • Les recherches montrent aussi que les passagers se sentent mal à l’aise lorsque le conducteur utilise son téléphone au volant.

C’est ce malaise que l’agence créative exprime dans ce film de 60 secondes appelé “Hello” en hommage au tube de Lionel Richie (1983).

A première vue, on pourrait douter de la vocation pédagogique/sécuritaire de ce spot qui ressemble plus à une publicité Doritos (ambiance décalée et musique 80’s). On retrouve quand même tous les codes du genre “sécurité routière” : le plan de voiture vue de l’intérieur, le zoom sur le conducteur et son passager dans une situation beaucoup trop calme.

Sécurité routière

Comme il est de coutume, un évènement vient perturber l’attention de la personne au volant et… wait for it…non aucun accident à signaler, seulement la paume chaleureuse, inattendue et étrange d’un proche qui vous (se) veut du bien.

L’humour est utilisé pour marquer les esprits et nous faire comprendre que la vie ne tient des fois qu’à un Push. La comédie passe par une situation gênante : cette sensation assez bizarre d’une main qui vous touche quand vous ne vous y attendez pas (aussi gênante que L.Richie avec son étudiante dans le clip d’Hello : cadeau). Alors rajoutez à cela un petit clin d’œil entendu ou un “bro” très… émotif…

Sécurité routièreLe message final vient conclure ce film d’apparence légère : « Put me first. Drive phone free » (pour les non anglo-saxophonistes et ceux qui n’ont pas tout compris : « Ceci n’est pas une publicité de l’opérateur Free ».

On salue la créativité de l’agence et le courage de l’annonceur qui a su prendre un sens interdit pour nous proposer un film bourré d’humour typiquement anglo-saxon sur la proxémie (toute personne ayant été dans le métro à une heure de pointe voit de quoi je parle).  On regrette quand même le côté répétitif (les mêmes réactions), et l’utilisation facile de l’humour “bromance gay”.

Si ce film prouve qu’une publicité pour la sécurité routière peut sortir de sa “routine torture pornesque” et proposer un registre qui relève de la comédie tout en délivrant un message fort, chez nous, on ne parle pas en rigolant de choses graves. L’exercice devient donc bien plus difficile. La Chose s’en sort magnifiquement bien avec sa campagne « ondes de choc ».

Le choc des images magiques sous un fond sonore de Mirwais qui jouent sur l’émotion. Et le choc des mots dans la signature : « Derrière chaque victime de la route, il y a des victimes dans la vie ». La réalisation du grand Bruno Aveillan rend la campagne de sensibilisation #TousTouchés, imaginée par La Chose forte et émouvante.

Pour la sortie, vous savez où est la porteGirl, you gotta love your man /Take him by the hand /Make him understand /The world on you depends…”

QUI A FAIT QUOI ?

Client: New Zealand Transport Authority
Agence: Clemenger BBDO
Titre : “Hello” Lionel Richie
Album : Can’t Slow Down
Share Button

Laisser un commentaire