Engager n’est pas joué

On a tous un jour été joueur ! Joueur sur un terrain, devant un écran, entre amis, le jeu fait partie de nous et nous anime autant qu’il nous énerve. La communication l’a bien compris et tente à travers le jeu de nous présenter des produits, donner envie d’aller vers sa marque ou nous présente un nouveau concept.

Pourquoi les marques nous font jouer ?

La gamification est une passerelle ludique entre la marque et la cible. Le jeu, ce qui « gamifie » le message, rend plus facile l’interaction. Le consommateur ne se sent plus spectateur mais acteur de la campagne. Il entre volontairement dans l’univers de la marque, il est donc plus à même d’adhérer à ses valeurs et d’être réceptif aux messages qui lui sont proposés. Pour le lancement de la saison 6 de Mentalist, TF1 a proposé sur sa plateforme de replay MyTF1.fr une enquête interactive avec cadeaux à la clé.JSP-EnqueteMentalistL’objectif pour TF1 est bien sur de faire de la publicité autour de la série de la rentrée. En plus, cela attire un public plus connecté capable de faire la promotion de la série sur les réseaux sociaux et de générer du buzz autour du Mentalist.

Sur quoi on joue ?

Les supports pour nous faire jouer sont nombreux. La plupart des campagnes sont disponibles directement sur notre navigateur internet. La campagne de la marque Issey Miyake pour son parfum de Nuit d’Issey propose un jeu où il faut récolter un minimum de « points » pour espérer pouvoir gagner le parfum. La plongée dans l’univers du parfum est totale. L’intérêt pour la marque, est de présenter son produit de manière innovatrice et différente sur un média bien moins cher que les canaux traditionnel. De plus, la marque récupère des données personnelles comme des adresses mail, des adresses postales,  des noms, l’âge etc. Avec ces informations le ciblage sera facilité et permettra de créer une meilleure stratégie de communication.JSP-IsseyLes applications sur Smartphone sont un bon moyen de créer une interaction jouable, Oasis l’a bien compris avec plusieurs applications comme La chuuuuute by Oasis ou Oasis Fruitbox, pour soutenir leurs campagnes.ApplioasisSouvent calqué sur des jeux assez populaires sur mobile, l’entrée dans l’univers est forte et l’addiction crée par les jeux fait revenir souvent les consommateurs et facilite son engagement.

La gamification peut aller plus loin en créant tout un univers. Toujours avec Oasis, sa campagne épisodique sur Youtube  crée par l’agence Marcel « L’effet Papayon » a accouché de toute un univers de sites dédiés avec youpomm ou le profil de Framb ( la framboise d’Oasis ) sur adopteunmec.com que les internautes devaient trouver. Tout cela est articulé autour d’un site dédié qui récupère le traffic crée par les différentes parties du dispositif complet.Oasisyoupomm

 

L’engagement créé a été très fort, la fidélisation à son maximum et le buzz  autour de la campagne en elle-même a été très bénéfique aussi bien pour l’agence que pour l’annonceur.

 La gamification, juste une tendance ou un vrai nouveau canal ?

La gamification est un bon moyen d’avoir un média facilement partageable et créant le buzz. Il peut être très fort et créer des campagnes innovantes sortant des sentiers battus. A l’heure où l’usage des données devient de plus en plus facile, elle peuvent être un vrai plus pour s’assurer de la réussite d’une campagne.

Les jeux ne doivent pas non plus se résumer à un simple moyen de récolter des données pour envoyer plus de contenus aux consommateurs. La gamification doit être assortie d’un dispositif complet et venir en appui de celui-ci pour maximiser et non créer l’engagement.

Le jeu est là pour divertir et engager la cible. Le message doit être clair, bien pensée pour l’atteindre quand il joue.

Share Button

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.