Ogilvy : coupable ou innocent ?

Et si télécharger illégalement aidait à trouver du travail ? Par Brice Blanquier

[wposflv src=https://www.lejoursanspub.fr/blog/wp-content/uploads/08-video/Ogilvy-Pirate-Recruitment.flv]

Où peut-on trouver aujourd’hui un webdesigner ? C’est la question que s’est posée l’Agence Ogilvy Bruxelles pour trouver son nouveau webdesigner « avec des idées neuves et un style non conventionnel ». Et la réponse est apparue ! Sobre, simple : sur des sites de téléchargement illégaux où il est par exemple possible de trouver la toute dernière version de Photoshop (CS6).

Ils ont tout simplement uploadé leur offre d’emploi à la place du logiciel afin que tous ceux qui téléchargeaient le dit logiciel tombent dessus ! Une manière certes originale quoiqu’un peu borderline pour débaucher un nouveau talent ! Aujourd’hui, le webdesigner, « le talentueux Steve », peut utiliser tous les logiciels dont il a besoin et ce, gratuitement !

Si Ogilvy s’est posé la bonne question et a été récompensé, à nous, de notre côté, de leur en poser une bonne : Est-on innocent lorsqu’on engage un coupable?

A méditer… Mais le créatif qui sommeille en nous, décide de le mettre dans « coups de cœur » pour l’idée créative et inédite adoptée par l’agence !

Qui sait, au final, peut être que le crime paie ? !

pirate

Marque : Ogilvy Brussels
Agency: Ogilvy Brussels
CD: Sam De Win
Digital CD: Seb De Roover
Art Director: Philip Schiebold, Emmanuel Duriau
Copywriter: Guillaume Gallant
Digital Geek: Bert Heymans

Share Button

2 réflexions au sujet de “Ogilvy : coupable ou innocent ?”

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.