Les questions du Jour au Club des DA

Le jour sans pub était à la 48ème édition de la prestigieuse soirée du Club des DA (Directeurs Artistiques ) pour la remise des prix. L’occasion de poser quelques questions au gratin de la Création française. Des questions bien gratinées évidemment. D’entrée, la question qui démange, posée à Bertrand Suchet, le Président du Club : quelle … Lire la suite

A miaulé !

Rappel : lancé il y a 3 ans, quelques jours avant le festival international de la publicité à Cannes, le Festival des Chatons d’Or a pour vocation de récompenser les personnes, les humains, et surtout les jeunes (de n’importe quelle âge) qui se cachent derrière des créations.

Mardi se tenaient les délibérations du Jury Professionnel des Chatons d’Or. Un jury à griffes et à crocs, présidé par la féline Mercedes Erra, le « E » de BETC.

mercedes erra-Babette auvray-pagnozziAutour d’elle, un jury comme on en a rarement la chance d’en voir, avec : Valérie Chidlovsky, à qui l’on doit la saga Evian, Pierre Berville, qui s’est notamment illustré en déshabillant Myriam pour l’afficheur Avenir, Lucie Pardo, directrice de la création multiprimée, Pierrette Diaz, Directrice de création de Y&R, Anne Cécile Tauleigne, Directrice de création de la JWT, Baptiste Thiery, directeur de création de Today, Olivier Bouas-Laurent, Président de Mademoiselle Scarlett, pour ne citer qu’eux . Ou encore notre Babette Auvray-Pagnozzi, sans qui le jury des Chatons ne serait peut-être pas ce qu’il est aujourd’hui.

photo2photo1Des grands de la pub qui se prêtent au jeu des petits. Mais le festival est aussi le prétexte d’un pont entre la publicité et le reste, une idée qui tient à cœur à Laurent Allias, l’un des fondateurs des Chatons d’Or, ingénieur parachuté dans le monde la pub. Se côtoient donc aussi autour de la table marques et médias, comme Nova Spot qui y trouve une « volonté commune de pousser les murs« . Ou encore la banque d’image Fotolia, dont la directrice de la communication Karen Seror a initié un brief un peu spécial : une publicité dont la cible n’est autre que les publicitaires, et qui a donné lieu à des créations riches en private jokes.

Pour cette 3ème édition, ce ne sont pas moins de 1000 créations, contre 900 l’année passée, qui ont été proposées en réponse à quelques 12 briefs, bien que certains aient été supprimés, par manque de participation entre autre.

jury Au menu : des quiproquos tordants, des clichés revisités, des sous-entendus évocateurs, des références publicitaires, des accroches puissantes, mais surtout un talent certain qui n’a pas manqué de surprendre agréablement les jurés. Notamment des réalisations de qualité malgré le peu de moyens, ce qui pour Sylvie Arditi, réalisatrice pour Nova Spot, est un « signal créatif fort« . Ce qui n’a pas rendu la tâche facile au jury, l’obligeant parfois à attribuer des mentions pour récompenser des créations difficiles à départager.

Rendez-vous donc le 3 juin prochain, pour les chanceux ayant leur place, pour la remise des Chatons d’Or au 6-8 boulevard Haussman

Lire la suite