Les Chatons d’Or 2017 ronronnent pour les talents engagés !

Les Chatons d’Or sont de retour pour la 6ème fois ! L’édition de cette année est placée sous le thème de l’engagement : engagement créatif pour de grandes causes, de plus petites ou moins médiatisées, des sujets de société et une réflexion sur notre monde. Entrez avec nous dans l’ère des Chatons, l’ère de la nouvelle économie créative !

Les Chatons d'Or 2017

C’est dans l’Espace Niemeyer, lieu emblématique et rempli d’engagement qui accueille le siège du Parti Communiste Français, que Laurent Allias nous a annoncé le grand retour des Chatons d’Or. On retrouve même un clin d’oeil au courant politique sur l’affiche de cette nouvelle édition, patte levée ! Mais cet espace historique est aussi un lieu d’expositions, de conférences, de défilés de mode, de toutes les formes d’engagements artistiques en somme. Alors c’est tout naturellement que le premier festival publicitaire gratuit et ouvert à tous a décidé d’en faire son arbre à Chatons pour sa 6ème édition.

Un chaton est peut-être un chaton, il n’en est pas pour autant crédule. Le chaton sait bien que ses idées peuvent servir de grands desseins. En ces temps tourmentés, un sujet sort du lot et permet, sinon de fédérer, au moins de faire remuer les méninges des créatifs : l’Engagement, avec un grand E. Les Chatons d’Or 2017 vont donc promouvoir, faire émerger, donner du crédit aux talents engagés, aux créatifs qui mettent du cœur à l’ouvrage et du cœur dans leurs ouvrages.

Cette année, on parlera surtout de 8 grandes dimensions de l’engagement. Les marques évidemment, on est quand même en train de parler de publicité ! Mais aussi les grandes causes et l’environnement, déjà souvent mises en images par des créatifs talentueux. Année d’élections présidentielles oblige, les Chatons d’Or se rapprochent de la vie citoyenne et de notre quotidien avec des sujets tels que la politique et l’espace public, le design et la photographie, le numérique et les nouvelles technologies, l’art et la culture, les médias, l’éducation et le travail. S’engager, oser, s’affirmer et être utiles, c’est la raison d’exister des Chatons et de leur festival.

Un spectre bien plus large que la simple création publicitaire donc, mais qui permet de donner du sens et un but à la créativité des talents qui sont chaque année de plus en plus nombreux à participer à ce (dorénavant) grand festival de créativité. On pourra même retrouver, aux côtés des créations publicitaires, des projets de créations de start-up et autres idées de Chatons engagés. En résumé, vous avez votre place si vous êtes de ceux dont les idées changent le monde.

Les Chatons d'Or 2017

La mission des Chatons d’Or prend la forme d’un manifeste, une ode à l’engagement créatif.

Que vous soyez créatifs ou créateurs, freelances, étudiants, de tous les âges, venez challenger vos idées et peut-être remporter les prix tant convoités des Chatons d’Or !

Vous avez  jusqu’au 25 mai pour transmettre vos créations et projets gratuitement sur le site www.leschatonsdor.fr. Ne soyez pas timides, car votre engagement n’a pas de limites.

Le grand challenge est de retenir l’attention du jury présidé par Gabriel Gaultier, DC de renom et fondateur de l’agence Jésus, qui sera entouré de pointures de la publicité, des médias, des influenceurs et de l’entrepreneuriat. Pour le savoir, rendez-vous le mardi 13 juin au sein de l’Espace Niemeyer, place du Colonel Fabien. Vous assisterez à la soirée de gala et à la classique remise des prix, mais aussi à des keynotes autour des différents thèmes de l’engagement mis en avant pour cette édition. Encore une fois, pour accéder au programme complet, à la liste des catégories du concours et aux informations sur le Jury, rendez-vous sur www.leschatonsdor.fr

6 ans c’est l’âge de la maturité pour les Chatons d’Or, et cette nouvelle édition promet d’être tout aussi engagée qu’engageante ! Chatons, prêts pour la créativité ?

Informations pratiques :

Site internet Les Chatons d’Or
Page Facebook
Compte Twitter / #ChatonsDor

Soirée de remise des prix le Mardi 13 Juin
Espace Niemeyer – 2 Place du Colonel Fabien, 75010 Paris
Métro : Colonnel Fabien

 

Sup de Pub : comment pros et élèves voient l’avenir ?

Ils sont en 4e année à Sup de Pub. Ils se destinent à être CR ou DA. Aujourd’hui c’est le Book day et ils sont venus, le cœur battant, montrer leur dossier à des pointures du métier. En ouverture, une conférence des Entremetteurs sur une tendance inéluctable de révolution structure : l’avancé du freelancing et la nouvelle manière d’envisager le travail.

Entre deux entretiens, ils se confient au Jour sans pub : quelle est l’agence de leurs rêves ? Comment ils voient leur avenir. En agence ou en free-lance ?

De leur côté les Directeurs de la Création disent ce qu’ils pensent de deux affirmation de Gabriel Gaultier et Stéphane Xiberras: « les écoles de Pub formatent trop » et « à l’avenir les meilleurs créas seront en free-lance »… Où l’on découvre que le formatage n’est pas forcément celui que l’on croit. Et qu’il y a de plus en plus d’excellents créatifs qui choisissent d’être free.

Alors que les jeunes rêvent d’entrer en agence, celles-ci faisant évoluer les modèles économiques, vont voir leur taille se réduire tandis que le freelancing va se développer.

Avec Eric Hélias (Byideas), Stéphane Gaubert (Fred & Farid), Fabienne Fiorucci et Damien Foui  (Darewin), Sylvain Louradour (Netexplo Observatory), Marine Arnstam (Mediaprism), Olivier Camensuli (Jésus et Gabriel), et des élèves de 4e année de Sup de Pub.

Opéra national de Paris, annonceur de l’année

Opéra national de Paris.

Oser ? Frémir ? Désirer ? Vibrer ? Ca dépend. Il y a des annonceurs audacieux et d’autres qui ne le sont pas. Des talentueux et d’autres non. Tout comme les créatifs.

C’est la sixième année que le Club des Directeurs Artistiques décerne l’ultime récompense créative aux annonceurs : le Prix de l’annonceur de l’année.

Plus de 1600 dossiers présentés et passés à la moulinette par 132 jurés du Club. Et un seul prix décerné par les membres du bureau  sur la base des 63 prix du palmarès global.

Confidences de Bertrand Suchet, de Gabriel Gaultier, d’Andrea Stillaci et d’autres grands de la pub, lors de la soirée du Club des Directeurs Artistiques à l’occasion de la remise du prix de l’annonceur de l’année à l’Opéra national de Paris.

Une Garden Party pas comme les autres. Pour un prix pas comme les autres. Dans un endroit pas comme les autres : le Musée des Beaux-Arts du Petit Palais.