Un jeudi soir chez Serviceplan

Un jeudi soir chez Serviceplan

Ce jeudi soir, nous l’avons passé à Courbevoie. Il faut admettre que ce n’est pas le premier endroit auquel on pense pour l’After Work de fin de semaine.

Pourtant un air de célébration se faisait sentir à notre arrivée devant le 9, rue du Moulin des Bruyères. En cause ? La soirée d’inauguration des nouveaux bureaux parisiens de l’agence ServicePlan France, à laquelle nous avons été convié.

Et on ne peut qu’être séduit en arrivant devant ce bâtiment, à la fois moderne, spacieux et élégant, avec cette magnifique verrière dominant le hall, où la soirée bat déjà son plein. Dans une salle un peu plus loin, une expérience Réalité Virtuelle proposait de devenir funambule perché au milieu de buildings. Si vous avez le vertige, mieux valait le faire avant d’attaquer les festivités. L’agence a un restaurant, des cuisiniers, une salle de sports, une conciergerie, une pièce de détente et un grand espace de co-working. Et puis il y a ce roof top végétalisé, avoisinant la taille d’un terrain de football avec vue sur La Défense et quelques monuments de la capitale. « Notre Brooklyn à nous », me confie une amie et employée du groupe, amusée.


ServicePlan France, c’est une agence filiale du groupe indépendant ServicePlan, d’origine allemande. Et si on regarde de plus près ces dernières années, on remarque que l’agence a impulsé des transformations profondes, reflétant de nouvelles aspirations et ambitions sur le marché français.

Ca a commencé d’abord par l’arrivée de Fabien Teichner et Dimitri Guerassimov, deux des DC français les plus talentueux de notre époque, qui ont rejoint Alain Roussel au sein du groupe en tant que partners, directeurs généraux et Directeurs de la Création. « Relock Love » pour Orange, « Sugar Detox » pour Intermarché ou encore « #handsoff » pour Dorcel, on ne compte plus le nombre de campagnes à succès qu’ils ont conçu et les prix qu’ils ont reçu (à eux deux, ils rassemblent plus de 500 distinctions créatives internationales, dont les deux seuls D&AD Black Pencils de l’histoire de la publicité française). 

Et entre leur arrivée de Marcel à la tête de la Création de ServicePlan, et la sortie des premiers spots pour Auchan pour la campagne « Auchan Agit » la semaine dernière, c’était pour nous l’occasion de poser quelques questions à Fabien, sur l’agence et ses ambitions.

Je pose deux petites questions à Fabien, entre une coupe de champagne et un petit four.

JSP : Quelle est la place de la France aujourd’hui dans le groupe ? 

Fabien Techner : L’idée est de rééquilibrer en mettant beaucoup d’ambitions sur la France, en investissant pour développer ServicePlan France, même si ça existe depuis quelques années. Notre mission est de faire briller l’agence créativement et de développer le business. Auchan est un premier exemple ».

JSP : Qu’est ce qui t’a séduit et donné envie de rejoindre ServicePlan ?

Fabien Techner : C’est un petit groupe de communication, avec toutes les expertises qui sont sous le même toit. On essaie de créer les passerelles entre les différentes entités et expertises pour travailler tous ensemble.

On leur souhaite de briller autant que les yeux des invités et d’avoir le même succès que cette pendaison de crémaillère.

 

Share Button

Laisser un commentaire