La chose met un coup de plumeau sur les plumes du Lido

La chose met un coup de plumeau sur les plumes du Lido

La chose a secoué les 100 kilos de plumes d’autruches pour dépoussiérer la vieille image du Lido et lui donner un sacré coup de jeune !

Faire du neuf avec un monument, ce n’est pas facile ! Et c’est la chose, qui vient de remporter le budget du Lido, qui a relevé le challenge.
Entourée d’une équipe d’artistes, la chose a recréé l’atmosphère artistique et onirique de la revue Paris Merveilles sur les toits de la ville lumière.

Et pour faire vibrer sa cible, la chose a capitalisé, à travers sa signature, sur la plus belle avenue du monde, les Champs Elysées, là où le cœur de Paris bat, où son âme parisienne frémit, et là où le célèbre cabaret surgit : Le Lido, Paris vibre ici. Car c’est bien ici, dans ce lieu emblématique en éternel mouvement, que le célèbre Cabaret déploie ses plumes et ses paillettes (2 millions de strass Swarovski).

Paris Merveilles c’est un spectacle actuel qui mélange tous les styles, du cabaret au contemporain. On y retrouve, bien sûr, les magnifiques Bluebell Girls dans un endiablé french can-can, mais aussi de la danse contemporaine, du jazz, du pop, du Hip Hop, des incroyables acrobates et des mangeurs d’épées, du glamour et même une chanteuse, Manon, le tout agrémenté par des écrans de lumière LED, des rideaux qui prennent vie sous les projections sur écrans multiples qui décuplent l’espace, créant des effets visuels à la pointe de la technologie. Plus de rythme, plus de modernité. Et toujours la même magie.

La chose et le Lido ont travaillé dans le souci du détail sur cette campagne 360 (affichage, presse et digitale) qui verra le jour dès le 14 novembre 2017. Pour mettre en avant le chic et le choc du Lido et montrer les prouesses artistiques et techniques des tableaux, la chose a choisi les plus beaux des mannequins, les trois artistes emblématiques du nouveau spectacle : les sublimes Bluebell Girls, Alicia Maury et Charlotte Calixte et LaMichael Leonard JR, le Bluebell Boy made en USA, sublimés par l’œil du jeune et talentueux photographe Michal Pudelka, véritable prodige, qui à seulement 25 ans, c’est déjà une star et signe régulièrement des éditoriaux pour Vogue du monde entier et des campagnes internationales pour de grandes maisons de luxe.

La chose a fait du ménage sur les idées préconçues. On regarde le spectacle avec des yeux d’enfant, éblouis devant une telle féérie et on en sort du spectacle avec la banane et les yeux pleins de paillettes. Et, pourquoi pas, une jolie plume bleue sur la tête.

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Share Button

Laisser un commentaire