Quand c’est la femme qui porte le slip

Pour promouvoir sa gamme de sous-vêtements pour femme à venir, Le Slip Français sort un véritable #filmdefesses.

L’an 2000 à peine entamé, le slip se trouvait déjà sur l’échafaud. Sa mise à mort, programmée par l’industrie de la mode, a véritablement eu lieu le jour où bon nombre de garçons et d’hommes ont dû essuyer des salves de moqueries en tout genre, de la part de leurs pairs, dans les vestiaires. Ce n’est pas avant 2011 que l’on a pu revoir cet emblématique triangle en coton. Sa renaissance et son contact renoué avec les hommes, le slip le doit surtout à Guillaume Gibault et au Slip Français, une marque qui a su changer l’image du sous-vêtement et en faire, à nouveau, un accessoire vestimentaire tendance.

Le territoire de l’homme conquis, ce n’était qu’une question de temps avant que la marque tricolore s’attaque à celui de la femme. C’est à présent chose faite. Si les produits qu’elle dévoile vont en ravir plus d’une, son spot, réalisé par l’inévitable agence BETC, ne laisse surtout pas indifférent.

Le #filmdefesses du Slip Français

Le Slip Français lance son #filmdefesses, ode culottée à toutes les femmes qui changent le monde.Entrez dans la confidence : goo.gl/j2m2fB

Publié par Le Slip Français sur mercredi 22 mars 2017

#filmdefesses a beau être un titre racoleur, il ne peut pas être plus vrai. Car c’est ici à 55 secondes de popotins français qu’on est confrontés. Et pas des moindres : celui d’une aviatrice, d’une chanteuse, d’une manifestante, d’une ministre et d’une sportive, délibérément masquées, « le but étant de faire marcher l’imaginaire des gens, pour qu’ils devinent quelles sont les femmes représentées », précise Sarah Kanapa, directrice de la communication du Slip Français. Bref, pas des femmes lambdas. Des femmes fortes, qui en ont dans le slip, qui ont su changer la face du monde. Des femmes culottées, quoi.

Au premier abord, l’on pourrait se dire que ce spot est sexiste. Depuis des années, le mouvement féministe se bat pour les droits des femmes, pour éradiquer la femme objet de la face du monde publicitaire. Et voilà que tout d’un coup, en 2017, une marque de sous-vêtements française fait l’éloge des grandes femmes en se focalisant, non pas sur ce qu’elles ont dans la tête, mais sur leur derrière. L’idée a de quoi nous laisser sur le cul.

Avec un peu de re-cul, on y voit surtout tous les ingrédients d’un spot réussi : un film pas trop long, une bande son au rythme lancinant, signée Chine Laroche, une réalisation envoûtante, et plusieurs paires d’arguments qui font parler. Et tout ça, ça donne une campagne à fort potentiel viral, puisqu’elle capitalise déjà plus de 218 000 vues, 480 partages et quelques milliers de likes, sur le site de la marque en seulement quelques heures.

Outre les pétards qui se trémoussent, il faut aussi essayer d’aller un peu plus loin. Comme ne pas seulement voir des fesses, mais surtout des femmes qui avancent à travers les âges, des femmes qui se bougent le cul pour vivre leurs rêves et donner vie à leurs ambitions. Et pour ceux qui ne sont toujours pas content, Le Slip Français tend l’autre fesse. Parce que ce ton tout aussi drôle que provocateur, la marque l’adopte depuis sa création. Et qu’elle n’en est pas à sa première idée de la sorte. Et sûrement pas la dernière.

Au final, soyons d’accord. Le cul, ça fait vendre. Les belles idées aussi. Les deux, ensemble, ça peut changer le monde. Et ça, c’est culotté.

Share Button

Laisser un commentaire