Passe d’abord ton Book

Jeudi 2 Février 2017. Pour certains, cette date ne représentait rien en particulier, hormis une bonne soirée devant la télé à regarder la CAN. Pour d’autres, en revanche, c’était le D-Day, le Jour J, le rite final sensé achever une ou plusieurs années de brainstorms, d’idées pondues à tort et à travers, d’un apprentissage minutieux des ficelles de la créativité. Le geste grave et le regard fier, les étudiants SP4 de l’école de communication Sup de Pub se sont donc livrés à l’ultime épreuve de leur vie étudiante : le Book Day.

Au Book Day, on se retrouve dans un grand amphithéâtre, mais il n’est pas question de tuer une bête sauvage pour prouver sa valeur, mais plutôt de passer devant les lions. Et c’est une sacrée meute qui attendait de scruter dans les moindres détails les books, portfolio, dossiers et réalisations de toutes ces graines de publicitaires pour découvrir les talents de demain. Parmi les stars de la pub, Eric Hélias, mais aussi des plus jeunes créatifs qui sont devenus très vite des grands comme Fabienne Fiorucci et Damien Foui (Darewin). Ou encore Remy Aboukrat (Marcel), Nicolas Richard (Grey Paris), Morgan Sommet (BETC), Sonia Dos Santos (FF), juste pour en citer quelques uns. Certains étaient des anciens de Sup de Pub et ils se sont donc prêtés à l’exercice, les babines retroussées en un grand sourire.

Dans les couloirs et devant les salles, des doigts pianotent à toute vitesse sur les claviers, des ongles sont rongés et des pieds trépignent dans tous les sens. Cette appréhension est compréhensible dans le sens où les étudiants ne sont plus jugés par leurs propres professeurs, mais par des personnalités de renom et peut être même de futurs employeurs. Une véritable mise en pratique après plusieurs années scolaires de théorie.

Au final, qu’ils aient ou non pu impressionner le jury avec leurs travaux, le Book Day aura au moins pu donner aux étudiants un premier avant-goût de ce qui les attend dans un futur proche (ainsi que quelques précieux contacts, pour les plus débrouillards). Et la présentation des Entremetteurs, site de rencontre entre agences et freelances créé par la virevoltante Babette Auvray-Pagnozzi, leur aura éclairé les idées sur la réalité du marché, la difficulté d’embauche par les agences et l’émergence du freelancing comme une réelle solution pour l’avenir.

Après quelques questions, tout le monde est rentré peu avant les douze coups de minuits. Pour les étudiants, c’est presque la fin des années Sup de Pub. Mais c’est surtout le début de nouvelles aventures.

Share Button

Laisser un commentaire