Petit Papa Noël, la pub n’a pas été très sage cette année.

Petit Papa Noël, la pub n’a pas été très sage cette année.

C’est bientôt Noël ! On aurait pu faire comme tout le monde : un best-of de nos campagnes préférées de l’année, des meilleurs vœux des agences, ou encore une compilation des meilleures pubs de Noël. Mais d’autres le font déjà très bien. Nous, au Jour Sans Pub, on est fous de publicité mais on aime aussi le poil à gratter.

Coca Cola Noël
Campagne « Make Someone Happy », Coca-Cola, 2015.

Début décembre, c’est le moment où les enfants s’empressent d’écrire leur lettre à Papa Noël. Ils doivent le convaincre qu’ils ont été sages avec leurs parents et bosseurs à l’école. En oubliant leurs pires bêtises ! Et tout ça pour recevoir les joujoux dont ils rêvent.

Pourtant j’en vois une qui reste en retrait : elle sait bien que cette année elle n’a pas été exemplaire. Et même si elle a été plutôt agréable, elle en a aussi fait voir de toutes les couleurs à ses petits camarades.

Alors, pourquoi la Publicité ne mérite-t-elle pas de cadeau cette année ?

Parce qu’elle arrive à nous faire croire que la Croix Rouge est raciste
C’est plus exactement la American Red Cross qui a provoqué un tollé en début d’année et qui s’est fait épingler par les internaute pour une affiche de prévention. Celle-ci mettait en scène les comportements à risque dans les piscines publiques. Problème : la majorité des dangers étaient provoqués par … des enfants métissés. Face aux commentaires choqués des internautes, la Croix Rouge Américaine s’est empressé de retirer l’image avant de s’excuser dans un communiqué.

American Red Cross racism

Parce qu’elle n’a pas encore compris que Internet est le meilleur moyen d’être détourné
Janvier 2016 voit débarquer sur les écrans la nouvelle campagne de Coca-Cola : Taste the Feeling. Une belle idée à première vue, qui permettait de rattacher la consommation du soda à des moments d’émotions des consommateur. Pari réussi, jusqu’au moment où Coca-Cola décide de laisser aux internautes la possibilité de créer leurs propres GIFs à partir d’extraits du spot TV : GIFtheFeeling. Le résultat était prévisible: la marque a reçu une flopée de détournements tous les plus décalés les uns que les autres. De quoi jouer dangereusement avec l’image de la marque !

Parce qu’elle veut nous faire croire qu’on a encore besoin de sexe pour vendre une voiture
On pensait que cette époque était révolue. Qu’on ne verrait plus une femme à moitié nue déguster sensuellement un yaourt. Ou se cambrer sur le capot d’un cabriolet. Mais il semble que l’on se soit trompé, aujourd’hui le sexe fait toujours vendre. C’est en tout cas ce que Audi veut nous faire croire dans le film de la nouvelle A1, imaginé par DDB Espagne. Parce que c’est bien connu : une voiture, c’est avant tout un lit qui nous emmène bien plus loin que nos rêves.


Parce qu’elle a essayé de nous vendre une collaboration entre Lidl & Paris Hilton
Le film est sorti cette semaine. On y voit la diva Paris Hilton faire son très grand comeback sur tout petit écran, pour présenter les nouveaux produits de sa marque. Et qu’est-ce qu’elle nous propose ? Des produits capillaires cheap destinés aux femmes. Cette campagne, à mi-chemin entre une image luxe et un positionnement bas de gamme, fais naître dans nos esprits un paradoxe immense. On ne peut cependant pas leur enlever la pertinence avec le repositionnement de Lidl. L’enseigne allemande, après avoir annoncé la distribution de caviar à 10€ pour les fêtes, cherche de plus en plus à se détacher de son étiquette de hard-discounter pour se diriger vers le chic du pauvre.

https://www.youtube.com/watch?v=k7NClBRB4iM

Parce qu’elle a voulu nous faire porter un pull moche … et copié !
Tout le monde a pu voir le super pull de Noël tricoté par  Buzzman et Rad. Bonne idée, à première vue, tant le pull de Noël ringard est devenu un phénomène de société. Et puis, quelle meilleure occasion pour Burger King que de voir se promener dans les rues des hommes sandwichs bénévoles. C’était oublier que Joe la Pompe ouvre l’œil, et ne fait pas de cadeau !

buzzman burger king

Bien sur,  la publicité est un peu le Bad Guy de la communication. Elle joue avec nos sentiments, nous retourne dans tous les sens avant de nous jeter. Mais on le sait bien, personne n’aime les gentils garçons !

N’oublions pas non plus que la publicité a son conseil de discipline, en tous cas en France, grâce au travail de l’ARPP. Alors, même si parfois des coquilles parviennent encore à passer entre les mailles des filets, le plus souvent, la pub se fait belle, efficace, pertinente, juste.

Et puis, tout le monde le sait,  le Père Noël offre des cadeaux même aux enfants qui n’ont pas été très sages.

Share Button

Laisser un commentaire