Ca tombe le 16 novembre

Ca tombe le 16 novembre

La caverne d’Alibaba selon Fred & Farid
C’est un film dont la matière est faite de 30 slogans de marques. Une compilation en somme qui « encapsule » l’esprit de marques concurrentes. All in One, le manifesto d’Alibaba, inventé par Fred & Farid Shanghai, a été révélé lors du « Double eleven » ou « Journée des célibataires » qui se déroule tous les 11 novembre en Chine. Un temps plus que fort, puisque le leader mondial de l’e-commerce a, ce jour là, comptabilisé 657 millions de commandes pour un chiffre d’affaires de…16,33 milliards d’€ !
Source: cbnews.fr

Contre les fausses actualités, Google et Facebook s’attaquent à la publicité
Les deux géants du web ont annoncé des mesures pour lutter contre la propagation de fausses actualités sur leur plateforme. Facebook et Google misent sur une restriction de leurs revenus publicitaires.

À lire sur Numerama : Contre les fausses actualités, Google et Facebook s’attaquent à la publicité

Des lectures de marques de presse majoritairement digitales pour les cibles Premium
Les « Top Cadres » (dirigeants, cadres et professions indépendantes) ou les « Top revenus » (foyers à plus hauts revenus) consultent à 99,7% une marque de presse en print ou digital dans les 30 derniers jours. Plus de 95% y accède soit sur papier, soit en ligne. 56% des lectures sont désormais numériques et, si 90,1% des lecteurs se connectent par ordinateur, plus de la moitié des lectures digitales se font via support mobile (2/3 mobile et 1/3 tablette).

Source offremedia.com

nl-one_premium-2015_2016

Un tunnel publicitaire réservé à une seule marque
Imaginez la pause publicitaire la plus ennuyeuse du monde… 3mn10 à regarder un homme qui peint sa clôture de jardin avec Ronseal. C’est ce à quoi les Anglais ont été confrontés sur Channel 4. Pourquoi ? Le slogan de Ronseal est « it does exactly what it says on the tin » : cela fait exactement ce qui est écrit sur la boîte.
Source offremedia.com

Les media dans la tourmente après les élections
Novembre 2016 : les media américains courbent l’échine, conscients d’avoir échoué. Sur 200, 194 ont soutenu Hillary Clinton aux dépends de Trump. La victoire de ce dernier leur a fait l’effet d’une bombe, dont peu se remettent encore. Une leçon d’humilité ? Plusieurs grands media américains ont d’ailleurs présenté leurs excuses.
Source : ladn.eu

Share Button

Laisser un commentaire