Watch dogs film fest, le hacking dont vous êtes le héros

Watch_Dogs_Film_Fest_CoverNos données personnelles sont le nouveau pétrole du XXIe siècle. .Et nombreux sont les hackeurs à vouloir s’en emparer. Des hackers inquiétants, comme ceux qui ont récemment paralysé les géants du web américain. Ou des hackeurs mieux intentionnés, comme ces datas analysts et growth hackers qui répondent aux problématiques toujours plus complexes de nos clients.

Toute aussi touchée par cette vague du hacking, est la pop culture. On trouvait autrefois dans chaque série, un obscur nerd, second rôle boutonneux qui pianotait sur son ordinateur. Aujourd’hui, les Experts sont des stars. Les héros sont « cyber  » et dans la série « Mr Robot », le rôle principal est un hacker. Ubisoft l’a bien compris en faisant du hacking le gameplay central de son jeu Watch dogs. On pénètre ainsi dans n’importe quel téléphone, on pirate les voitures pour les conduire, on lutte contre une conspiration planétaire au-dessus des peuples et des gouvernements.

Watch_Dogs_We_Are_Data_JSPPourtant Ubisoft n’en est pas à son coup d’essai avec le thème du hacking puisque c’était déjà celui de Watch dogs. L’opération We are data utilisait toute les données géolocalisées captables pour les afficher sur un map animé en temps réel. L’objectif était de montrer comment nous étions, simple utilisateur, à la fois producteur et utilisateur de données. Cette opération d’ailleurs a été multi primée.

Pour lancer Watch dogs 2, Ubisoft a monté un grand concours vidéo intitulé Watch dogs film fest et qui a pour thème « Hacking Heroes ». Les règles en sont simples : réaliser une vidéo de 5 secondes à 5 minutes avec pour seules contraintes la présence d’un smartphone et un personnage lié à l’univers. Le jury, composé des équipes de Watch dogs 2, d’influenceurs européens comprend également Louis Letellier, réalisateur mondialement reconnu. Ce concours, qui permettra au gagnant de remporter 50 000 euros, s’inscrit parfaitement dans la philosophie du hacking : il est ouvert à tous ainsi qu’au public qui peut voter et partager.

Autour du concours, l’agence Rosbeef et Ubisoft ont créé un véritable hacking promotionnel. Afin de toucher le plus grand nombre, les vidéos, sont traduites automatiquement en anglais. Le concours est relayé sur Twitter, Facebook, Instagram, les contenus étant réalisés en 8 langues.

Watch_Dogs-Film_fest_Affichage_Sauvage

Pour le public, a été créée une bannière plutôt maline, avec un glitch (comme un saut de l’image) destiné à l’interpeler et le faire voter. Pour attirer des participants parmi les étudiants d’école de cinéma et les créatifs, Rosbeef a procédé à un affichage sauvage et personnalisé devant les écoles. Etudiants en image, freelances, associations professionnelles… tous les métiers à même de participer,  ont reçu une newsletter les invitant à s’inscrire.

La notion de hacking se popularise chaque jour. Louis Letellier s’interroge d’ailleurs sur la portée du phénomène : « Sommes-nous en train d’ouvrir la boîte de Pandore ou de créer un monde où la justice est finalement restituée au peuple ».

Avec ce concours ouvert à tous les talents, on peut espérer des créations inattendues. Et on est curieux de voir si les pros de la caméra et de la communication l’emporteront ou si un nouveau talent saura « hacker » le concours.

Le Watch Dogs film festival dure encore une bonne semaine. A vos vidéos, petits hackeurs ! Pour voir les vidéos c’est ici.

Share Button

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.