Weight Watchers :  les bonnes résolutions d’Oprah

Weight Watchers : les bonnes résolutions d’Oprah

2FA9606B00000578-3377172-image-a-8_1451378112979
La bûche est digérée, le champ’ débullé, les marrons glacés… marron. Bref, c’est déjà (ou enfin) 2016. Vous êtes entré dans la phase « après le réconfort, l’effort. » Consultez « Elle » pour le pourcentage exact, mais vous faites officiellement partie de statistiques tristement universelles : dès lundi, vous allez vouloir maigrir !

Voici donc un petit testimonial d’encouragement. Je sais que le testimonial est la tarte à la crème de la pub américaine (avec crème allégée et pâte sans gluten, bien sûr), mais celui là est vraiment de circonstances. Il dépote tant qu’il a affolé le cours boursier d’une marque fatiguée, Weight Watchers : +27% en deux jours!

Il faut dire que la pionnière des méthodes d’amincissement a une égérie qui n’a jamais accepté de faire de pub pour quelque marque que ce soit. Elle est LA voix et LE visage de l’Amérique qui gagne et ne se laisse jamais décourager. LA femme qui prouve que l’argent ne fait pas fondre les kilos quels que soit le nombre de chefs, de coachs sportifs ou de thérapeutes.

THE ONE AND ONLY OPRAH WINFREY, la magnat américaine des médias et modèle incontesté de la self-made woman. Admirable et admirée. Accessoirement, la seule femme (multi)milliardaire de race noire.

À la tête d’un empire qu’elle a construit elle-même, femme de pouvoir qui a « fait » Obama, productrice de « Selma », actrice quand elle aime le sujet, Oprah Winfrey a grandi, grossi, maigri, évolué et monté en puissance sur le petit écran au cours des 25 ans d’un talk show culte, au gré des couvertures de son magazine féminin « O », ou encore, aujourd’hui, sur sa propre chaîne câblée, OWN. Du coup, son témoignage pour Weight Watchers, images d’archives d’elle en surpoids à l’appui, est des plus authentiques, émotionnels et convaincants : exactement l’inverse de tous ces testimoniaux larmoyants pour des médicaments ou des hôpitaux qui me rendent dingues.
Quand Oprah dit qu’on s’est souvent trompés – de méthode, d’attitude, de chemin – elle sait de quoi elle parle : l’Amérique toute entière a suivi tous ses yoyos!  Comme tous ses combats, elle a fait front contre les kilos publiquement, sans jamais baisser la tête, et en se foutant bien du « qu’en dira-t’on. »oprah29f-3-web

Initiée au Royaume Uni où Weight Watchers est historiquement très puissant, la campagne TV a débuté juste à Noël aux Etats-Unis. Je ne regarde pas OWN, la chaîne câblée d’Oprah, mais à voir la fréquence des spots sur les chaînes grand public, je pense que l’investissement média est sans précédent. Sans compter, bien sûr, que la grande dame est invitée absolument partout.

Née dans les années 70, souvent moquée avec son système de points et parfois considérée comme un style de vie à part entière tant ses membres y sont attachée, la méthode Weight Watchers est toujours reconnue comme l’une des plus efficaces au monde. Elle est néanmoins challengée, notamment par des géants comme Jenny Craig. Au delà du principe de nutrition, ces marques représentent des milliers de centres/retail, de repas préparés, de DVD, d’équipements sportifs etc… Bref, le chiffre d’affaires de Weight Watchers approche les 2 Milliards de dollars!

La méthode est célèbre pour être fondée sur l’entraide, les réunions de groupe, etc… Oprah est donc bien dans le ton quand elle dit : « If not now, then when? Are you ready? Let’s do that together. » (« Qu’est-ce qu’on attend pour s’y mettre? Êtes vous prêt? Faisons ça ensemble. ») La maline… Elle ne promet pas l’amincissement, mais nous encourage tous à nous y mettre… Ensemble! À 2 dollars le poireau à Manhattan, ce serait mieux si elle mettait la main à la poche, mais là, je pousse un peu.

Car la seule chose qu’Oprah Winfrey oublie de préciser dans la pub, c’est qu’elle croit tellement à Weight Watchers qu’au lieu d’être rétribuée grassement pour en être l’égérie, c’est elle qui a payé! Après avoir commencé le programme en Août, elle s’est offert 10% de Weight Watchers en Octobre 2015 pour la coquette somme de … $43M. Elle dit avoir été touchée par la façon dont Weight Watchers transforme la vie des gens. Au risque de passer pour une idiote, je comprend que son message plein d’humanité, en ait fait pleurer plus d’un : dans un pays d’obèses qui suivent « The Big Loser » avec passion, je préfère voir Oprah en boucle que les Kardashians !

rs_634x811-150910103016-634-oprah-magazine-october-4-2015Aux dernières nouvelles (avant les fêtes), Oprah a perdu 15 pounds depuis le mois d’août : ça fait un peu cher du kilo bien sûr, mais c’est la meilleure thérapie possible. Après tout, si elle ne suit pas ses bonnes résolutions, son investissement va en prendre un coup. Au niveau personnel comme au niveau marketing et financier, c’est très bien joué. D’ailleurs, il semblerait que son retour sur investissement soit d’ores et déjà historique. Touchante tant elle est femme d’os et surtout de chair, Oprah Winfrey est aussi une très fine stratège qui transforme tout ce qu’elle touche en or.

Alors, joyeuses résolutions à nous tous, et surtout bonne chance à vous, Madame Oprah Winfrey : le monde de 2016 a bien besoin de business women de votre trempe.

Share Button

1 réflexion au sujet de “Weight Watchers : les bonnes résolutions d’Oprah

  1. J’ai fait tous les régimes et la chair est faible 😉 Combien de kilos Oprah a-t-elle perdu depuis qu’elle fait des régimes ? Combien de lipossuccion, combien de liftings ? Pour être encore plus riche, elle devrait racheter une clinique de chirurgie esthétique ! Bon billet, Sylviane et bonne année.

Laisser un commentaire