Adopte un homme Brice

Une marque qui permet aux hommes de s’affirmer. De montrer leur personnalité. De ne plus être esclave de la mode, mais véritable acteur des tendances.

Non, je ne parle pas encore de F**k Brands, mais cette fois-ci, de Brice. Registre et cible totalement différents, mais propos finalement similaires…

AFFICHE_4x3_4modeles_2-2Pour ses 30 ans, Brice s’adresse aux « vrais hommes vrais ». Cette appellation aux sonorités peu poétiques désigne l’homme authentique, libre, qui affirme ce qu’il est, loin des codes dictés par la société.

Pour renforcer un peu le propos, les hommes sur les affiches ne sont pas des mannequins, mais des blogueurs et influenceurs. Un blogueur n’a pas l’image inaccessible d’un mannequin, il fait donc plus « vrai ». Ce sont les nouveaux « Hommes Brice », qui vous donneront envie d’en devenir un à votre tour. Et les hommes n’auront plus des personnalités individuelles, mais on verra apparaître une armée d’Hommes Brice.

Pour cette campagne, ainsi que pour la refonte totale de sa stratégie de communication, Brice a fait appel à l’agence GloryParis, dont nous avions apprécié  le ton drôle et décalé et leur approche provocatrice d’une précédente campagne. pardon, deux, en comptant le super coup de pub de l’agence pour l’agence.

AFFICHE_4x3_4modeles_2-3Mais si la créa et la réalisation nous séduisent, le message de la marque nous laisse sur notre faim.

Les photos sont belles, artistiquement floutées par Geoffroy de Boismenu. Les blogueurs posent, habillés de leurs beaux vêtements Brice faits main. Les slogans commencent par « c’est certain », « c’est sûr », ou encore « c’est vrai ». Avec Brice, pas de mensonges ni de doutes, seulement la vérité, incontestable. Les jeux de mots qui suivent font plutôt sourire.

« Vous êtes mieux en vrai ». En vrai, débarrassés de vos masques, des étiquettes que vous colle la société, des tendances que vous devez suivre, des comportements pré-fabriqués qu’on vous impose, des retouches à tout va. Vous êtes mieux en vrai, loin du formatage, de la norme, des conventions, des faux-semblants.

C’est une belle philosophie que nous proposent Brice ! Soyez-vous-mêmes. Quel conseil original ! Il n’y a que McDonalds, F**k Brands, Meetic et pléthore d’autres marques pour surfer sur la même vague. Aujourd’hui, il est tendance d’être soi-même. Soyez spontanés ! C’est difficile non ?

AFFICHE_4x3_4modeles_2-4Alors certes, il est toujours plus classe de suivre la tendance habillé Brice plutôt que coiffé d’une casquette F**k Brands ou avec un sac McDo plein à craquer sous le bras.

Il n’empêche qu’il s’agit toujours des mêmes valeurs pré-établies par des marques. Et n’allez pas me faire croire que les hommes, les vrais « vrais hommes », ceux que l’on croise tous les jours, ressemblent vraiment à ceux des affiches : auraient-ils tous été remplacés par des hipsters sans que nous ne nous en rendions compte ?

Share Button

2 réflexions au sujet de “Adopte un homme Brice

  1. Très bon article dont l’auteur n’hésite pas à prendre parti. Il est vrai que cette campagne est inégale ou TRES subtile. J’ai dû m’y reprendre à deux fois pour saisir les significations « d’amis haut placés » ou de « jet privé ». 😉 peut-être parce que la reproduction est peu lisible, je vais chercher la campagne sur le site de l’agence.
    Une fois cela compris, je trouve que la 3e annonce que j’avais déjà vue, n’est pas une déclinaison aussi pointue que les autres. Ensuite, je ne comprends pas le choix des blogueurs, c’est une bonne idée qui ne va pas assez loin. En revanche et après avoir proféré toutes ces méchancetés, je trouve une énorme qualité à cette campagne, faire du buzz autour d’une marque dont je n’avais jamais entendu parlé. Je vais faire un tour chez Brice pour faire des cadeaux à mes hommes. Lesquels ont interdiction d’adopter le look hipster, trop moche 😉 mais qui sont des hommes ben vrais 😉

  2. Après le ras-de-marée de la presse pro qui a glorifié cette campagne (je ne comprends pas trop pourquoi), enfin un avis objectif et bien justifié.
    Je suis d’accord avec vous, c’est du cuit et recuit, pas mauvais, mais rien de nouveau sous le soleil.

Laisser un commentaire