La campagne luxe très Bon Marché signé BETC

L’excentrique nouvelle campagne de BETC Luxe pour le Bon Marché a du chien !

Ce qui attire l’œil d’abord, ce sont les couleurs, vives, attirantes. Et puis, on se demande d’où peut bien sortir ce chien – un caniche je crois – savamment toiletté. D’un film hollywoodien peut-être. Il se promène, véritable star, au milieu de chaussures qui rivalisent par leur originalité. Design que l’on ne croise pas – encore – à tous les coins de rue, de toutes les couleurs pourvu qu’elles soient voyantes. C’est le mode de demain qui s’affiche désormais dans nos rues.

BON MARche JSPCette mode, c’est celle que l’on trouve dans les vitrines du Bon Marché. Précurseur des grands magasins parisiens, celui-ci se trouve rive gauche, véritable temple de la mode pour hommes et femmes. Toujours dans l’esprit rive gauche (fêté d’ailleurs dans la campagne « 160 ans d’esprit rive gauche »), les affiches sont de véritables condensés de créativité et d’exubérance. Les mots d’ordre sont : couleurs, extravagance, décalage ! Un véritable parti-pris artistique, confirmé par le choix de poursuivre avec le style inimitable de Martin Parr, ce photographe britannique renommé, connu pour son sens de la dérision et de l’ironie. Pour sa nouvelle campagne, le groupe Bon Marché prolonge sa tradition de collaborations artistiques avec lui pour qu’il puisse mettre en scène des instants de vie au cœur de ces magasins. D’autres séries de photographies, qui s’annoncent tout aussi drôles et décalées, devraient être dévoilées tout au long de l’année.

Ces premières affiches sont là pour annoncer l’ouverture du nouvel espace souliers, LE nouvel espace souliers, un univers luxueux de 2000m2. Là  où vont les femmes modernes, affirmées, dans l’air du temps.

La campagne a démarré pendant la journée de la femme, moment parfait pour rappeler les valeurs de la femme de 2015 : croquant la vie, libre de toutes les folies, assumant sa personnalité jusque dans ses chaussures. Mais aussi à la veille de la Fashion Week parisienne. Ce qui veut dire : mode, excentricité, tous les excès sont permis. Et les affiches du Bon Marché s’inscrivent dans cette ambiance. Il n’est pas difficile de faire l’association entre les tenues parfois invraisemblables de la Fashion Week et ces chaussures qui sont tout sauf communes.

Et alors que le corps féminin est omniprésent dans la publicité, aujourd’hui, ce sont ses pieds qui sont à l’honneur, perchés sur des talons hauts – certainement un des symboles les plus forts et sensuels de la féminité.

Et puis, dans quelques jours, c’est le printemps : on a envie de se sortir de la morosité de l’hiver et de ses couleurs froides. On veut de la chaleur, de la vitalité. Et tout cela, Le Bon Marché nous le donne – du moins c’est ce que ses affiches disent.

Share Button

6 réflexions au sujet de “La campagne luxe très Bon Marché signé BETC

  1. L’animal n’est pas un objet!!!!!!!!!!!!!!!!!!
    c’est lamentable de se servir de ce chien de cette façon!
    j’alerte les associations de protection de l’animal.
    La bêtise humaine, érigée en art photographique’ n’a pas de limite!!!!

    • J’en pense que tu devrais dépenser ton énergie et ta rage dans autre chose que cette banalité.
      En ce moment on tue des requins « pour se venger », « pour faire justice » à un gamin qui surfait. Non, la nature ne nous appartient pas. Tuer des requins devant une île plantée en plein milieu d’un océan n’en fera pas une mer plus sûr, à moins de tous les pêcher.
      Va donc te battre pour une cause qui vaut le détour plutôt qu’un caniche teinté…

    • L’animal est devenu un acteur à part entière, que ce soit en publicité ou au cinéma. Faudrait-il cesser de « s’en servir », sous prétexte qu’il n’est pas fait pour ça ? Il n’est pas illégal d’utiliser des animaux, et le chien n’est pas en situation de souffrance.
      Je ne trouve pas qu’il soit plus choquant que ça de le voir teint de la sorte, quand on peut voir dans la rue d’autres chiens affublés de petits manteaux colorés. Ils ne sont pas plus faits pour ça, pourtant…

  2. Vous avez raison Dominique.

    Je me permettrais de vous rappeler que le statut de l’animal, vient à peine d’évoluer.

    Il était considéré par le Code Civil, comme « meubles ».
    Oui, vous avez bien Lu.

  3. Sorry ladies, but I beg to differ.
    Il a souffert le chien ? Je ne pense vraiment pas. Des toiletteries leur font subir pire tous les jours. Allez on monte un front anti-toiletteurs ?
    Donc on parle de quoi ? atteinte à l’image du chien ?…
    Même avec de la bonne volonté je n’arrive pas à m’indigner, mais c’ets là snas doute un très noble combat que de sauver les chiens de… quoi exactement ?
    Et les humains dans les photos… les souffrances endurées par des mannequins cales entre deux gros cailloux rugueux sur les côtes de Siciile, plongées dans de l’eau froide, les cheveux maltraités…

  4. Bonjour Dominique, je vous avoue que j’ai été très étonnée par votre réaction virulente car cette campagne ne me semblait pas avoir de quoi susciter une polémique.
    J’ai donc demandé des avis dans mon groupe Facebook. Je vous relaie leurs réactions. Vous pouvez toujours nous rejoindre si vous voulez échanger en direct : https://www.facebook.com/groups/uncoupdepied/

    Stephane Martin
    Sur ce sujet, en 2010, notre Conseil de l’éthique publicitaire a rédigé un article utile http://www.cep-pub.org/Avis-animaux-societe-publicite.html



Avis animaux société publicité
Jusqu’à une période très récente, le regard porté sur les animaux était très empreint de considérations héritées…
CEP-PUB.ORG













9 h · Je n’aime plus

    Emmanuel Racca
    La campagne moche du Bon marché…Elle a du chien …De cirque !
    On aurait pu se passer de teindre un chien de même de faire jouer un chien si on avait eu un concept…Je ne pense pas que le chien ait été maltraité au contraire de même que la teinture non nocive…De là à aboyer ameuter et à montrer les crocs en appelant au scandale, il y a d’autres combats à mener et la bêtise n’est pas là où on l’attend…
8 h · J’aime ·

    6

Lila Beaulieu Où faut il répondre Babette? Ici, ou sur le JSP?
Non, parce que se serait plus intéressant que cet internaute puisse nous répondre, réagir,…. ou pas!
8 h · J’aime




    Emmanuel Racca Pas la peine on connaît les réponses pugilat assuré … 
8 h · J’aime ·

    


Sylviane Louzoun
    Un peu d’humour, nom d’un chien!!!
8 h · J’aime ·

    Domdom Touchaud
    La polémique est un peu fausse….certes le chien aurait pu être colorise avec Photoshop mais il n’est pas plus maltraité que les chiens de concours? Ou commence la maltraitance d’ailleurs? Pas vraiment à ce stade là à mon avis. Cependant les défensives des animaux qui s’offusquent sont prompts à se donner un peu de visibilité parce que c’est le bon marché. Si c’était le Bricorama de Vesoul, nous n’en parlerions pas
7 h · J’aime · 11

    


Olivia van Hoegarden
    Ma passion des chiens et ma contribution à de nombreuses assoces qui défendent les animaux, me fait voir ce que j’ai toujours vu sur des tournages de pub avec des animaux – notamment des chiens – que cet animal à été traite correctement et protège par son propriétaire et son dresseur, voire son agent – eh oui ça existe – présents sur le tournage. Par ailleurs, le commentaire ou l’attaque ne devrait pas être dirigée vers le groupe, le Jour Sans Pub ou l’auteur de l’article mais remonter vers l’agence ou l’annonceur. Ici , le toutou n’est pas plus ridiculise que le Yorkshire de Paris Hilton ou plus maltraite que si on l’avait emmené faire un toilettage ou comme dit Domdom, prépare pour un concours de beauté. Maintenant quant au bon goût de la campagne, c’est un autre débat.
2 h · Modifié · J’aime ·

    9

Hervé Pizon o
    uaf-ouaf
1 h · J’aime · 1

    

Gregory Casper
    C’est une photo de Martin Parr > donc inattaquable > ART
1 h · J’aime




    Betty Mazet Agence Ocsite
    Moi je suis tout à fait d’accord avec Olivia.
1 h · J’aime




    Elodie Varin
    Dom dom et olivia et waf waf ! Polemique stupide et aboyeur de second choix…..
1 h · J’aime

    

Emmanuel Racca
    J’aurais laissé sous silence il n’y avait pas matière à polémique pour le chien ou le spot qu’on aime ou qu’on aime pas ça valait pas une mise en lumière …Quand a l’hystérique y’en a toujours eu et il y en aura toujours …
32 min ·

    


Elodie Varin Désolé Babette Auvray-Pagnozzi, j’ai vite ecrit et je tiens à te préciser ma pensée : en parlant de « polemique » je pensais a cette personne virulente qui s’est offusqué de cela….. qui se trompe clairement de combat !!!! La photo est gaie, coloré et très réussi, elle me rappelle une autre artiste photographe….. tu as bien fait de demander des avis pour te rassurer car rassure toi : la « gueulante » waf waf devrait montrer patte blanche et préciser l’objet et l’orientation de sa pensée car, hormis de l’agressivité stérile, il me semble que la torture d’animaux se passent dans les océans en ce moment avec les requins tigres, monsanto against les abeilles et insectes en tt genre, avec vaches, veaux et cochons dans les usines « a mille murs » appelé egalement ferme par certains, des animaux en voie d’extinction massacré pr la gloire, et quant à ceux qu’on enferme dans des zoos pour mieux les « admirer »…… et j’en passe ! cette personne, il me semble, s’est égaré dans son combat ou se trompe de cible…..et ne mérite pas de te troubler dans ton opinion ! « N’est stupide que la stupidité »….. belle journée à toi, et moi je suis pour qu’on offre à cette personne soit la possibilité d’aller sur un shooting photo avec animaux, soit un billet d’expo d’art photo…..

Hélène Vigier Prendre les femmes pour des caniches décolorés, ça ne serait pas plutôt ça le vrai problème ?
2 min · J’aime


Laisser un commentaire