Comme le dit la Banque Postale : plutôt 2 saisons qu’une

Comme le dit la Banque Postale : plutôt 2 saisons qu’une

Souvenez-vous : il y a un an, la Banque Postale lançait sa web série « Comme le disent les gens ». Un spin-off du programme court diffusé sur Canal+ « Dans la bouche », qui joue sur les stéréotypes, fidèle à l’original puisque écrit et réalisé par la même société de production SaveFerris.

Après un an et plus de 8 millions de vues pour ses 14 premiers épisodes, la Banque Postale revient pour une deuxième saison. Et pour célébrer la nouvelle année, une première vidéo pile dans les préoccupations du moment : les bonnes résolutions.

Ces premiers nouveaux épisodes, dont les prochains sont à suivre sur la page Youtube, démontrent une certaine maturité par rapport à la première saison de la web-série. On y retrouve notamment encore plus de diversité, avec quelques accents chantants pour parler à toutes les régions. Le but ? Que chacun s’y retrouve : « Toute ressemblance avec vous même ou une personne de votre entourage est totalement… normale », comme l’indique la présentation de la web-série. La Banque Postale parvient ici à se détacher complètement de son « offre produit » et par conséquent à se rapprocher de ses clients en les stéréotypant. Cependant la marque est bien présente, puisque chaque épisode permet d’aborder un produit de La Banque Postale, alors que la première saison s’était vue reprocher un raccrochage sur la marque un peu bancale, qui gâchait presque le plaisir de l’épisode.

Avec l’argent au Grand Prix du Brand Content 2014 à son palmarès, « Comme le disent les gens » se démarque des initiatives de contenu des autres banques avec une web-série que l’on peut réellement prendre du plaisir à regarder… tout en gardant à l’esprit qu’il s’agit de brand content. Une web-série qui mériterait donc d’être partagée, car qui dirait non à un enfant ?

https://www.youtube.com/watch?v=f2OXvAYR9iQ

Share Button

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.