Un nouveau format dans publicité mobile, quelle idée !

Un nouveau format dans publicité mobile, quelle idée !

Un media qui se veut disruptif, intégré dans la lecture et mieux pensé pour le lecteur ?
Une méthode qui permet de toucher l’internaute au moment où il quitte le site ?
Cela nous a intrigué, nous qui sommes habitués à une publicité imposé et peu adaptée au format mobile. À l’occasion du lancement de leur nouveau format le M-Story, nous avons donc posé quelques questions à Xavier Mariani, l’un de ses fondateurs d’Adikteev, une jeune société proposant de nouveaux formats publicitaires web et mobile. Nous les avons même testé. Très efficaces, intrusifs mais pas trop, intelligents, et avec un coté « petite histoire » qui nous a plu. Ce n’est pas une révolution, mais ça change la pub sur mobile et ça c’est sympa.

Pouvez-vous nous présenter Adikteev en quelques mots ?

Xavier Mariani : Nous sommes 3 co-fondateurs : Frédéric Leroy, CTO (Chief Technical Officer), Emilien Eychenne, business développeur, et moi, financier. Nous avons réuni nos compétences pour proposer des formats publicitaires associant à la fois le branding à des formats innovants. Une belle expérience utilisateur avec une véritable technologie de ciblage.

En quoi votre nouveau format publicitaire, Le M-story, est-il diffèrent ?

Xavier Mariani : Le M-story est adapté pour le web et le mobile. Aujourd’hui l’expérience publicitaire sur mobile est assez limitée. On a essayé de comprendre les usages du mobinaute pour s‘adresser à lui le plus efficacement possible. Nous ne voulons pas une publicité qui s’impose à l’utilisateur, il faut qu’il y ait une action de sa part comme quand il scrolle. Notre format accompagne l’expérience utilisateur, il est pensé pour le mobile.

Format adikteev

Vous parlez de « moment » (le M de M-story), que désignez-vous ?

Xavier Mariani : Nous pensons qu’il y a des moments qui se prêtent plus à la diffusion d’un message publicitaire. Des moments de pause qui correspondent à un temps d’attention disponible. Comment quand on a partagé un article ou fini de répondre à un sondage. On travaille sur un nouveau projet : celui où on ferme la page. Juste avant de cliquer, au moment où l’internaute a fini de naviguer.

De quelle manière vous prenez-vous pour aller dans le sens de l’utilisateur ?

Xavier Mariani : Nous nous mettons toujours dans la peau de l’utilisateur. Est ce que ça va lui plaire, est ce que ça va être intrusif, pourquoi va-t-il cliquer dessus ? Il faut toujours essayer d’être au bon endroit au bon moment.

L’expérience utilisateur est-elle le futur de la communication digitale ?

Xavier Mariani : L’expérience utilisateur est hyper importante. Un bon branding qui oublie de la prendre en compte est inefficace. Une publicité vidéo bien faite qui va marquer l’internaute, c’est celle qui lui propose une belle expérience qu’il n’oubliera pas. Et qui, parfois, lui donnera même l’envie de la renouveler sur Youtube.

Plus généralement, comment voyez-vous le futur de la communication digitale 

Xavier Mariani : On tend vers la performance. Grâce à toutes les données qu’on peut produire aujourd’hui (big data) et quel que soit l’objectif, (d’image de marque ou de transformation), on va tendre vers du « tout mesurable », donc vers des campagnes de plus en plus ciblées et très efficaces. Ce sont les résultats qui comptent.

Et la création dans tout ça ?

Xavier Mariani : Il faut aller hyper loin dans les créations. Il faut faire une création pas seulement pour chaque support, mais aussi par segment (http://www.definitions-marketing.com/Definition-Segment) puisque tous les cibles vont réagir différemment. Nous avons travaillé pour Opel, notre audience était très précises et nous nous sommes adapté pour répondre à ses besoins.

opel_florist_bd

Share Button

Laisser un commentaire