Marketing, lève toi, tes enfants ont grandi

mains2

On a à peine fini d’éradiquer les Marques de Distributeurs qu’un autre ennemi attaque par le flanc. Il s’appelle consommateur et va nous piquer sans faire de bruit notre business et nos emplois.

Marketing, retiens les résultats de cette étude et prends garde à toi : « 92% des consommateurs font confiance aux recommandations de leurs amis ou connaissances». (Advertising Survey-Nielsen 2012). Galvanisées par ce chiffre, se développent et s’organisent les fameuses campagnes de bouche à oreille dont on a tous rêvés secrètement (TRND, premier fournisseur Européen de Word-Of-Mouth-Marketing) Bonheur ! Notre merveilleux produit directement dans les mains des consommateurs qui, maitrisant les réseaux sociaux comme des pros, vont en parler avec des trémolos dans la voix.

Mais voilà comment si on lâche la bride aux consommateurs, le rêve va se transformer en cauchemar et remettre en cause la raison d’être même de notre métier.

Car en effet, Marketing, si il est admis que « finalement ce sont les consommateurs qui en parlent le mieux » te voilà, en moins de temps qu’il n’en faut pour imprimer un tableau EXCEL, réduit à un rôle de courroie de transmission entre les demandes des consommateurs et les centres de fabrication. On va commencer par te réduire ton budget publicitaire (ben oui, il y a 900 000 fans qui parlent de notre produit et ça ne coute rien), puis ton équipe (ben oui, pas besoin de tout ce monde pour animer une page Facebook) et demain, quand tu te réveilleras, on t’annoncera que le poste stratégique que tu convoitais est attribué à l’ancien directeur de l’usine d’Amiens (ben oui, il connaît bien les produits, lui).

Bon, d’accord, Marketing tu as un peu abusé ; réduit la taille de tes gâteaux pendant la crise du blé, mis de la viande de cheval dans tes lasagnes, vendu à prix d’or des T-shirts fabriqués par des enfants Chinois. Ce n’était pas joli-joli, certes, et tu peux comprendre que Monsieur le Consommateur ait eu envie de te casser la figure.

Mais tu sais quoi ? La jeune génération s’en fiche. Elle aime les marques, ne bave pas devant les MDD et ne s’émerveille pas devant la technologie qu’elle a mise à ses pieds. Elle est prête à acheter plus cher parce que c’est beau ou parce que c’est drôle, parce-que c’est nouveau et original et que le voisin ne l’a pas encore. Et figure toi qu’elle adore les produits et les pubs auxquels elle n’aurait pas pensé toute seule.

Réveille-toi, Marketing ! Tu croyais avoir tué la ménagère de moins de 50 ans ? Tu te trompes. Elle n’est pas morte, au contraire. C’est une Cougar en pleine forme qui veut te faire la peau. Elle truste les réseaux sociaux pour échanger avec ses amies sur des sujets aussi passionnants que la couleur des T-shirts Petit Bateau ou la fermeture facile des Tetrapacks. Elle veut se faire aussi grosse que le bœuf et faire sa loi sur le marché… Mais franchement, entre nous, Who Cares ?

Allez, ne l’écoute plus, lève toi et parle à ses enfants. Eux sont prêts à t’aimer sans concession dès lors que tu continues à croire à ce que tu fais et à le défendre avec passion (Simon Sinek, le cercle d’or de la Motivation https://www.youtube.com/watch?v=CKLLIL8-5Mo). Eux sont prêts à acheter du sens et de l’innovation. Gagne leur confiance et tu seras récompensé. Si tu fais ça, promis, tu récupéreras ton pouvoir, ton équipe, ton budget publicitaire et ta voiture de fonction !

Où sont-ils ces enfants et comment les reconnaître ? C’est très simple. C’est ceux qui ne répondent pas aux sondages… Ils ont autre chose à faire.

Share Button

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.