Condomania, l’amour sous vide

lejoursanspubCondo

On a enfermé les couples dans un gros sac en plastique, on en a aspiré l’air, et de temps en temps on leur a donné une bouffée d’oxygène. Car oui, ces couples sont réellement photographiés sous vide.

lejoursanspubCondo1

lejoursanspubCondo2

Ogilvy & Mather Japon a créé cette étrange campagne pour la marque japonaise de préservatif Condomania.

« Preserve the love. Wear a condom ». Le message est clair et l’étanchéité du préservatif bien illustrée. Un « torture test » sans faille.

Ce concept est issu de Fresh Love, l’œuvre du photographe-artiste japonais Photographer Hal qui colle et fusionne les couples-objets dans une vision très conceptuelle. « Les êtres humains ne sont pas terminées, jusqu’à quand ils se rencontrent, dit-ilc’est quand un couple est uni, proche voire très proche qu’il devient complet, complémentaire ne faisant plus qu’un. C’est pour cette raison que je les emballe ensemble ».

Chez nous, Francis Cabrel y avait déjà pensé et l’avait même chanté  « Elle sait déjà qu’entre elle et moi, plus y a d’espace et moins je respire », mais de là à le mettre en pratique…

Alors, mesdames et messieurs, si votre couple n’est pas encore terminé, vous savez ce qu’il vous reste à faire. À condition de ne pas être claustrophobes. Sinon, emballez juste les parties basses, avec un préservatif bien étache, c’est plus simple et ça peut servir.

Que dire de cette campagne ? Originale, créative, juste. Elle ne manque pas d’air, ce qui me plait, mais au fond, elle ne m’emballe pas trop. Normal, c’est mon côté claustro 😉

 

Client : Agence Condomania: %%%
Ogilvy & Mather, Tokyo %%%
CCO: Ajab Samrai %%%
CD: Ricardo Adolfo, Federico García %%%
CW: Ricardo Adolfo, Federico García  %%%
AD: Paul Matheson, Junkichi Tatsuki %%%
Photographe: Directeur photographe Hal

Share Button

3 réflexions au sujet de “Condomania, l’amour sous vide

  1. Sur les sacs et les emballages, il y a souvent la mention : « Ceci n’est pas un jouet, tenir éloigné des enfants » ou quelque chose d’approchant. Les préservatifs sont sensés vous tenir éloignés des enfants et d’autres maladies bien plus graves. Cette campagne, c’est pareil, elle me tient éloignée du message, elle me fait penser à une mise en scène sado-masochiste mais évidemment, elle nous vient d’un pays asiatique qui aime bien les jeux du genre bondage. C’est leur culture, je la leur laisse. Il paraît qu’on a donné une bouffée d’oxygène aux modèles, il faudrait le mentionner : « Aucun être humain n’a été maltraité pour la réalisation de cette campagne. » Dire que faire l’amour, c’est considéré comme une bouffée d’air frais…Ils repasseront.

  2. Comme j’ai déjà commenté sur Facebook, je suis aussi pour sortir de l’ordinaire, mais cette campagne manque de sentiments, d’humain.Ca doit parler aux japonais qui sont la cible, mais moi j’ai besoin d' »affect » et d’émotion. C’est surement très intello et conceptuel mais ces images ne donnent pas envie d’utiliser le produit.

  3. Perso j’aime pas du tout l’aspect de ces couples écrasés. Je comprends le concept sous vide sans risque et aseptisé mais non ça ne me plait pas. ça me fait pensé à de la viande! Et en plus là ou je ne comprends pas c’est qu’on dirait qu’ils sont morts (surtout la fille première photo)… alors que s’ils sont protégés ils devraient au contraire être vivants!

Laisser un commentaire