Les Hits d’Or CBNews : des étoiles plein les yeux

Par Mégane Gensous 

« Insister c’est exister », c’est par cette citation que Christian Blachas justifiait la raison d’être des Hits d’Or CB News. Cette remise de prix publicitaire, créée en 2004 par le magazine d’actualité publicitaire CB News, récompense la régularité.

Au cours de l’année, ce sont 367 campagnes qui sont soumises à un jury de journalistes et de créatifs, qui change chaque mois. À l’issu des onze mois de vote (août étant chômé… CB News aussi a le droit à des vacances !), les acteurs des campagnes ayant reçu le plus d’étoiles sont primés : meilleur réalisateur, meilleur directeur de création, meilleure agence…

Cette année, c’est au 79 Club Paris  qu’a été dévoilé le palmarès. Au total, ce sont 220 étoiles qui ont été attribuées à 135 campagnes différentes, mais seules 5 campagnes ont reçu 4 étoiles, et aucune n’a réussi à atteindre la note maximum de 5 étoiles.

palmares

Au palmarès 2013, on peut aisément retrouver des habitués : Les Télécréateurs et Rudi Rosenberg, conservent leurs Hits de meilleure maison de production film et meilleur réalisateur.

Un autre habitué squatte le banc des lauréats. « C’est comme au foot dans les années 70 avec les allemands. Et à la fin, c’est toujours BETC  qui gagne », affirme Stéphane Raoul, président de Rapp France. Pour la quatorzième fois depuis la création du Hit Parade en 1986, l’agence à l’abeille est donc à nouveau élue agence de l’annéebetc-xiberras

Cerise sur le gâteau, le directeur de création de l’année n’est autre que Stéphane Xiberras, co-président de BETC. Ce prix, il l’accueille avec modestie, se considérant avant tout comme « l’étendard d’une agence composée de plus de 700 collaborateurs », estimant n’avoir fait « qu’appliquer la recette » des fondateurs Rémi Babinet et Mercedes Erra. Tout en « y apportant son goût pour les histoires bien racontées », à l’instar de campagnes comme La Marche de l’Empereur ou l’Ours de Canal+, cette dernière étant la campagne la plus primée au monde.

Au cours de sa carrière, Stéphane Xiberras a obtenu une liste de récompenses interminable. « Les prix créatifs ne sont que l’aboutissement d’un travail quotidien pour essayer de produire la meilleure qualité possible », nous avoue-t-il,  « la meilleure récompense, me concernant, c’est quand le public estime qu’une campagne de pub est devenue un produit culturel et qu’il se l’échange et le recommande. C’est le cas d‘Evian bien sûr, mais aussi de campagnes digitales comme « We are data » pour le jeu Watchdogs .» Les Hits d’Or occupent donc une place particulière pour lui « puisqu’ils racontent l’effort sur toute une année et non pas un travail qui émerge un moment ou un autre », en opposition avec certains festivals récompensant souvent des campagnes « ghost » créées pour l’occasion.

Cette édition des Hits d’Or célébrait aussi l’amitié : on assiste avec plaisir à la consécration d’un team créatif, Hadi Hassan-Helou élu meilleur CR et Jérôme Gonfond meilleur DA.

teamSous la houlette de Xavier Bauregard chez Leo Burnett, le team réalise des campagnes des plus créatives. Le gros coup de cœur de l’année : la campagne Emma pour le papier toilette Le Trèfle, « un produit universel dont personne (j’espère!) ne peut se passer », et pour lequel « le public n’attend pas une idée créative », ce qui a joué dans le succès de la campagne. Mais justement, comment devient-on meilleur CR de l’année ? « En 2013, j’ai eu la chance de pouvoir sortir 3 campagnes qui m’ont offert une belle visibilité : Jeep, Théâtre de la Bastille et Le Trèfle. Les retombées de la dernière sont inespérées : 35 millions de vues en deux mois, dans le monde, sans le moindre achat d’espace. Après, travailler avec Xavier Beauregard et Jérôme Gonfond, cela aide un peu forcément aussi. » Pour Hadi Hassan-Helou, il n’y a donc, il n’y a donc de « plus haute distinction » qu’« une campagne qui toucherait tout le monde, de ma grand-mère à Obama ». Mais être primé en team, c’est fréquent ? À en croire l’assistance au moment de l’annonce, cela semblait une évidence ; pour les concernés également « on travaille toujours à deux donc il est logique que l’on soit récompensés à deux ».

Au cours de la soirée, un hommage a été rendu à Christian Blachas, étoile de la pub qui s’est éteinte il y a maintenant deux ans.

Si vous aussi vous voulez vous asseoir dans la « Purple Chair », le Hit Parade c’est tous les mois, alors à vos créa !

Share Button

1 réflexion au sujet de “Les Hits d’Or CBNews : des étoiles plein les yeux”

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.