Joe la pompe, l’astronaute d’étoiles binaires.

Joe la pompe, l’astronaute d’étoiles binaires.

Joe la pompe, le sophistiqué chasseur de contrefaçons, mais aussi jury, conférencier, chroniqueur, blogueur, auteur et créatif de choc. Aujourd’hui, on s’attend chacun dans un café différent car, malgré son incroyable rigueur professionnelle, dans la vie il reste l’artiste évaporé, les pieds sur terre et la tête dans la lune. On finit par se retrouver. Va-t-il enfin tomber sa cagoule pour vous donner quelques indices pour le démasquer ?

Joe

Super héros aux super-pouvoirs ou mec lambda, mystérieux justicier masqué ou schizo monomaniaque, ou encore femme coquine, à chacun de l’imaginer comme il veut. Joe a mille visages et trois trous dans sa cagoule. Dans sa vraie vie, il a conçu des campagnes connues, mais il ne peut pas en parler. Il a publié deux livres, mais même sa mère doit cacher sa fierté pour ne pas trahir son identité. Bref, il a choisi de se cacher pour ne rien vous cacher et de faire profiter de sa gloire uniquement son alter ego. Imaginez la frustration de n’importe quel publicitaire privé de nombrilisme ! Mais pour lui, ce qui compte c’est ce qu’il fait et pas ce qu’il est.  Et une seule constante : la créativité et la persévérance. Amoureux de la pub originale et créative, il a créé une prestation qui n’a pas de précédents dans l’histoire de la pub. Personne ne pourra jamais égaler sa culture publicitaire, sa base de donnés, ni rattraper le travail de fourmi qu’il fait de manière presque obsessionnelle depuis plus de 15 ans. Joe hante les nuits des créatifs paresseux et des voleurs de publicités, et illumine les jours des passionnés du métier. En comblant les lacunes dans les deux champs.

Véritable star à l’étranger, c’est, avec notre Jacques international, l’un des deux seuls publicitaires français à être connu et reconnu en dehors de l’hexagone. Du Canada au Maghreb, de l’Allemagne au Brésil en passant par les USA la Suisse, le Belgique et l’Italie, on salue son travail. Quelques indices ? 78 kilos, audacieux et timide, drôle et pudique, têtu et discret. Tellement discret que même son téléphone ne fait pas de bruit.

Quand j’étais petit, je voulais être… astronaute ou conducteur de bus.

Mon jouet (jeu) préféré c’était… mon punching-ball.

Mon super-héros c’était… Fantomas.

Mes parents me disaient … tu es beau mon fils, c’est pas la peine de te cacher !

Mon plus grand rêve c’était… de marcher sur la Lune. Je pensais vraiment que ça serait possible passé l’an 2000.

Je suis rentré dans la pub parce que… le métier de Jean-Pierre Stephens me fascinait, je voulais me faire engager chez Macman & Tate.

J’ai choisi de m’appeler Joe la Pompe parce que… j’avais entendu cette expression en agence et ça m’avait fait marrer.

Les créatifs m’aiment parce que… je dis tout haut ce qu’ils pensent tout bas.

Les créatifs me détestent parce que… ils savent que rien ne m’échappe.

Dans la pub ce que je préfère c’est… les tournages au bout du monde !

Dans la pub ce que je déteste c’est … que des créatifs puissent avoir des meilleures idées que les miennes…

La campagne dont j’aurais aimé être l’auteur c’est… les grandes « sagas » comme Hamlet, Bud Light, Skittles, le bonbon frais d’humeur absurde…

Mon premier geste du matin est … de me pincer pour être sur que je ne rêve pas. D’habitude c’est les autres que je pince ! Après, j’allume la télé et je regarde les infos.

L’endroit où je me sens le mieux…ce n’est jamais celui ou je me trouve. Faudrait que j’en parle à ma psy…

Pour rien au monde je ne raterai… un déjeuner en terrasse, le premier jour de soleil.

Je n’aime pas les soirées parce que… je n’ai jamais réussi à manger proprement des petits fours avec ma cagoule !

La série nulle que j’aime regarder c’est … J’ai été magnétisée longtemps par Beverly Hills 90210. Mais ça, c’était avant.

La fin du livre que j’aurai bien changé… L’un des tiens, un roman, « Pubelle » juste pour t’embêter.

J’ai une devise… N’imitez pas, innovez (c’est un slogan aussi).

Ma pire manie est… la paranoïa. Je ne peux pas m’empêcher de soupçonner qu’une idée a déjà été faite ailleurs, avant.

Mon plus gros mot est … copieur !

Pour déstresser, je… me dis que la pub, tout le monde s’en fout.

Dans une équipe de foot, je serai… le juge de touche. Le mec qui signale les hors-jeu.

Dans un groupe je serais… rien du tout, je suis un cow-boy solitaire.

Mon plus grand regret est de… d’être trop gentil dans la vraie vie. Ça m’attire un nombre d’emmerdes incalculables finalement.

La petite anecdote qui m’a fait marrer… Mon DC avait m’écrit un mail incendiaire (à Joe La pompe) parce que j’avais épinglé des visuels de sa campagne. Il était même menaçant. Et le lendemain, il m’a invité à déjeuner (en tant que moi-même) « entre amis »… A cette époque il ne savait pas que c’était moi (aujourd’hui j’ai un doute).

Mon plus grand remord est de… d’avoir fait des études de pub, j’ai presque tout appris sur le tas. Même si j’ai eu un ou deux excellents profs… n’est-ce pas ?

Mon plus grand moment de solitude a été quand… Mon Directeur de Création a refusé de m’acheter une campagne que je trouvais super au prétexte que, d’après lui, « on allait encore finir sur Joe la Pompe ».

Si je devais donner un tuyau aux jeunes qui veulent rentrer dans la pubDéconnectez de temps en temps, et bannissez les mots buzz, lolcat et selfie de votre vocabulaire, juste pour voir ce que ça fait.

Si je devais donner un tuyau aux vieux qui n’ont pas envie d’en sortir… À part Maurice Levy ou Jacques Séguéla, je n’en connais pas beaucoup qui font de très vieux os dans ce métier.

Si je devais recommencer à zéro, … je prendrais plus de risques ou alors je ferais un blog sur les voyages ou les restaurants pour me faire inviter partout. Parce que là je suis plutôt rangé dans la catégorie « indésirables » par les RP.

J’ai toujours pensé que coucher pour arriver… ce serait super, mais j’ai jamais réussi

MINI BIO : Joe la pompe a été créatif dans plusieurs grandes agences de pub parisiennes pendant plus de 15 ans. Il a conçu des centaines de campagnes, films, affiches, s
pots radio pour des marques nationales et internationales. Depuis 1999, il est l'auteur anonyme d'un blog dédié à la recherche de pubs jumelles ayant la même idée créative 
mais ayant été réalisées dans des pays et à des époques différentes. Copies honteuses ? Coïncidences ? Plagiat ? Joe laisse l'internaute se faire sa propre opinion. Son site 
est le premier en son genre et est devenu une référence incontournable dans le monde de la création et des arts graphiques. Il a publié 2 livres, Nouveau ? en 2008, un best-of 
des inédits de son site et 100 Visual Ideas, 1000 Great Ads, et un livre compilant ses pubs préférées classées par thèmes visuels en 2012. Il est membre de jurys créatifs pour 
des festivals, chroniqueur pour le magazine CB News (France), Pub (Belgique) et ComInMag (Suisse), recherchiste/iconographe publicitaire et conférencier.

site joepompe 

Share Button

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.