Fabien Lemaire : la passion du partage

Chaleureux, c’est le premier mot qui vient à l’esprit en rencontrant Fabien Lemaire.

Derrière le grand bonhomme barbu et souriant se cache un iconoclaste passionné qui brise les codes et adore partager sa vision sur à peu prêt tout ce qui l’entoure.
fabien lemaire

Passionné de photo depuis tout petit, il débute en tant que maquettiste dans l’imprimerie. Puis, comme il ne fait rien comme tout le monde, il devient coach en développement personnel pour finalement faire de sa première passion, son métier, en 2003.

Vierge de tout formatage scolaire et artistique, il possède son propre regard : « Le centre, c’est l’humain », et c’est ce qu’il plait. Autodidacte, il est tour à tour photographe, réalisateur, producteur et consultant.

Wapi, sa boîte de production, est dans le style du personnage : une multitude de talents indépendants à la recherche de la perfection dans le détail.

Fabien Lemaire sait d’où il vient et ce qu’il veut : « En France, soit tu bosse, soit tu es -fils de-. Si tu veux réussir il faut se bouger le cul, avoir confiance en soi et être un peu fou ».

L’important pour lui c’est de partager : « Je travaille aussi toujours en diapo pour montrer mes photos. Avec les documentaires, on peut vraiment transmettre quelque chose. » 

On lui rétorque « Jamais tu ne seras un réalisateur ». En bon rebelle, il décide donc de tourner un documentaire. « Tous les reportages sur Saint-Tropez se ressemblent, j’ai donc fais le tour des hôtels en demandant si je pouvais photographier, raconte-t-il, au final, un seul accepte, il se trouvait qu’un chef étoilé y séjournait. Au culot je lui demande de le prendre en photo, il accepte… et adore. » L’aventure est lancé, quelques mois et un tournage plus tard : l’âme des chefs

Hyper actif sur les réseaux sociaux, il est tombé amoureux d’Instagram (c’est ce qui lui a redonné le plaisir de la photo), car il adore partager sa vision de la ville. Plutôt bien vu, ses clichés, automatiquement mis en ligne sur son site, lui ont permis de gagner un contrat !

Instagram

Aujourd’hui, Fabien Lemaire a des projets plein la tête, et c’est payant ! «   Avant je courrais après les gens. Maintenant c’est les gens qui me courent après  

Il conclut : « Je suis le maudit et détesté de beaucoup de monde car ils pensent qu’on était 12 sur un tournage de 1 mois alors qu’on était 2 avec un Canon 5D pendant 5 jours».

Capable de l’impossible et aimant les challenges, il est même arrivé à redonner les esprits à une banane qui était en train de s’évanouir sous la chaleur torride d’un 15 aoüt, en impressionnant toutes les langue de pub 😉

apcb_230x310.indd

Monsieur_G

Share Button

1 réflexion au sujet de “Fabien Lemaire : la passion du partage

Laisser un commentaire