Joe la Pompe tombe la cagoule

Joe la Pompe tombe la cagoule

« 100 visual ideas, 1000 great ads ». Un livre et un monsieur très inspirants.

joelapompe

 

Justicier de la créativité, chevalier blanc des idées, Il est devenu une référence (ou un cauchemar) pour tous les créatifs. Adoré et craint en même temps, son nom sonne comme une sentence  » Il ne faut pas finir sur Joe la Pompe« .

A l’occasion de la sortie de son nouveau livre : « 100 Visual Ideas, 1000 Great Ads » qui compile les 10 meilleurs créations pour chacun des 100 thèmes récurants de la publicité, Joe nous fait l’honneur de répondre à notre interview garantie 100% originale.

Lejoursanspub.fr : Joe, même si tu arrives à garder l’anonymat, certains savent qui tu es, est-ce que tu as déjà été démasqué ?
Joe la Pompe : Je ne sais pas de quoi vous parlez. Certains croient sans doute savoir, mais moi je sais qu’ils croient en savoir plus qu’ils ne savent réellement ! En plus, je vais vous faire une confidence : Même ma mère ne m’a pas reconnue sur la couverture du livre! Par contre j’ai déjà été témoin d’une scène assez cocasse en agence. Un gars était persuadé que Joe c’était un rédac qui bossait pas très loin de mon bureau. Le gars s’est fait harceler pendant des mois et je ne pouvais rien faire pour l’aider.

Lejoursanspub.fr : Il y a t-il déjà des mecs qui se sont fait passer pour toi ? Comment réagirais-tu en cas d’usurpation de cagoule ?
JLP : Bien sûr que c’est arrivé. L’an dernier un gars a créé un faux compte Twitter, mais je n’ai pas bien compris où il voulait en venir. À part faire une blague potache du genre « Joe m’a copié c’est moi le vrai Joe ». C’était plutôt drôle mais au final ça ne l’a mené nulle part! Il parait aussi que certains auraient été braqué des banques avec le même déguisement que moi… et ça je trouve ça beaucoup moins drôle. Et je ne te parle pas des Pussy Riots. Mais bon, vu ce qui leur est arrivé je ne vais pas les accabler d’avantage.

Lejoursanspub.fr :Tu dis que c’est parfois compliqué de gérer Joe la pompe avec ta vie personnelle, notamment avec ta moitié. Sérieusement, comment fais-tu pour bosser, avoir une vie et jouer à Joe ?
JLP : Si je commence à me poser la question je suis foutu. Je le fais et puis c’est tout! Parfois une de mes vies empiète un peu trop sur l’autre, mais avec les années j’ai appris à compartimenter tout ça. Et puis je l’avoue, on m’aide beaucoup. Même si je suis seul derrière ce site, j’ai une foule de contributeurs anonymes ou pas et d’envoyés spéciaux qui m’aident dans mes recherches !

Lejoursanspub.fr : Ton nouveau livre se différencie du premier (Nouveau !) par le fait que ce n’est plus un recueil de pompes, mais une sélection (et non une compilation) des meilleurs créas sur un même thème. Pourquoi ? Une envie de ne plus faire de polémique? Quels ont été tes critères pour ne retenir de 10 publicités ? Un 3ème projet dans ta cagoule?
JLP : Pour plusieurs raisons. Premièrement je n’avais pas envie de me répéter (un comble pour Joe la pompe) en refaisant le même livre 2 fois. Deuxièmement j’avais envie de quelque chose de plus positif pour montrer que je sais faire autre chose que de la critique (même si la critique est essentielle à mes yeux). Mais aussi pour aider à muscler la culture créative d’une manière nouvelle. J’ai remarqué que beaucoup de blogs faisaient également ce type de « compiles » mais négligeaient souvent l’aspect « sélection » et créaient des sortes de catalogues fastidieux. Je trouvais leur démarche intéressante mais pas aboutie. Aussi, je trouve qu’un livre rend mieux hommage à la pub print qu’un site Web. Pour ne retenir que 10 pubs par thèmes j’ai du me forcer à faire des choix. À exercer mon sens critique. J’effectue un travail qui ne peut pas être fait de manière automatique. Pour bien montrer que je ne me suis pas limité (loin de là) à taper « Dark Vador  » ou « Marylin Monroe » dans un moteur de recherche ! Un 3e projet? J’ai encore quelques bonnes idées de livres si un éditeur est intéressé. Je pense qu’en terme de beaux livres de pub il reste encore plein de choses à faire. C’est trop souvent la même chose que l’on trouve en librairie entre les manuels scolaires, les Clubs des DA ou les livres consacrées à une seule marque…

Lejoursanspub.fr : c’est toujours la même cagoule ou tu en as plusieurs ? Tu penses un jour la vendre sur Ebay ?
JLP : Si j’avais la prétention de croire que ça pouvait valoir quelque chose… et bien je l’aurais déjà vendue. J’ai essayé de changer une fois pour un masque de Catch, mais je me suis fait clasher notamment par les gars de Buzzman (dont c’est le logo). Je tiens à leur dire en passant que ce n’est pas très original quand même et que ce ne sont pas les premiers à avoir eu l’idée. En même temps la cagoule noire… y’a aussi des antécédents. Je lance un appel : Si quelqu’un a une meilleure idée de masque je suis preneur et je lui offre un livre !

Lejoursanspub.fr : être devenu une référence pour les créas, notamment les futurs jeunes créatifs, ça fait quoi?
JLP : Si tu le dis ça me fait plaisir. J’adore qu’on me cire les pompes » 😉

Alors si tu es un jeune créatifs qui ne veux pas que ses Lions finissent sur Joe la Pompe ou un moins jeune qui veux rester à la page, il ne te reste qu’a te procurer son livre ici ou ici. Ou trouver le prochain masque de Joe !

Monsieur_G

 

[wposflv src=http://www.lejoursanspub.fr/blog/wp-content/uploads/08-video/Langue-de-pub-4-Joe-La-Pompe.flv]

Share Button

6 réflexions au sujet de “Joe la Pompe tombe la cagoule”

  1. Je trouve que la cagoule est très mal choisie. Elle est associée à des images négatives (casse, extrême droite, commando, etc). Je propose un masque chinois, rouge et noir, plus léger et moins chaud qu’une cagoule.

  2. Pourquoi pas un masque blanc pour l’anonymat, avec un bandeau noir au niveau des yeux dessiner pour rappeler que Joe et le vengeur des créations originales en détresse. Petit plus avec ce systeme on peut se customiser l’ensemble avec un détail selon c’est envie, et l’endroit d’apparition 🙂

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.