Photo : Jaime Ocampo-Range, cultures arc-en-ciel

Photo : Jaime Ocampo-Range, cultures arc-en-ciel

« Mémoire des Couleurs » écrit l’histoire de l’humanité en décomposant le prisme de la lumière en un arc-en-ciel des cultures humaines ».

jaime ocampo rangel

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Je reçois souvent les œuvres de photographes. Des pro de chez pro, des amateurs ou de photographes de pub. Connus ou parfaitement inconnus. Parfois leurs photos me touchent, parfois elle me laissent indifférente. D’autres encore sont magiques.
C’est pour ça qu’aujourd’hui j’ai décidé de vous faire découvrir un artiste inconnu ou en tout cas pas encore star. Vous aurez droit à une petite surprise comme ça, de temps en temps, histoire de faire une petite pause pub. Et de partager une parcelle de son œuvre avec vous.

Voici quelques photos inédites du « retour du Paradis » de Jaime Ocampo-Rangel, l’artiste franco-colombien qui cueille les couleurs et les trésors de la terre pour habiller et mettre en lumière ces peuples menacés d’extinction.
Des photos a aimer un peu, beaucoup, à la folie. Pas du tout. A vous de me le dire et de réagir.

Mais bien plus que des photos, c’est aussi un témoignage, une démarche, une farandole d’émotions. Bientôt il réalisera une exposition itinérante au sein d’un voilier qui parcourra le monde en tant que messager de paix, de tolérance et de respect des cultures. Si vous voulez en savoir un peu plus, vous pouvez faire un tour sur son site.


Une brève bio : Après une enfance en Colombie, une adolescence à Miami et des études secondaires à la Salle, en Espagne, l’artiste colombien Jaime Ocampo-Rangel poursuit ses études à New York, où il obtient un diplôme de Communication Visuelle et de Production Audiovisuelle. Trois années d’expérience à New York, avavt de partir pour Paris où il poursuit son activité et monte un studio photographique de mode et publicité. Parmi ses clients figurent: Rosarosam, Figure libre, les laboratoires Jean d’Estrées, CMB Packaging, le Groupe Valeo, etc. En 1999, il rencontre le peuple Kogui dans son pays natal, dont il effectue des portraits. La découverte de ce peuple fut une révélation sur le plan personnel, spirituel et esthétique, et le point de départ de son projet artistique le plus intime et engagé, qu’il poursuit depuis lors, « Mémoire des Couleurs» . Depuis 1999, Jaime Ocampo-Rangel, a déjà photographié plus d’une dizaine de peuples authentiques associés chacun à une couleur: Kogui blanc, Maroni rouge, Himba ocre, Touareg indigo, Sacoya jaune, Miao noir…

24/02/2011 : Son application est depuis ce matin « NUMERO 1 » des applications en France pour I-pad et I-phone. A ne pas rater sous aucun prétexte :

Share Button

3 réflexions au sujet de “Photo : Jaime Ocampo-Range, cultures arc-en-ciel

Laisser un commentaire