L’esclavage tabaco-sexuel des ados

L’esclavage tabaco-sexuel des ados

Une campagne « anti-tabac » qui ne fait pas un tabac.

tabaco sexuel

 

 

 

 

 

 

Une photo crue, une lumière blafarde, une ambiance glauque. Et une tabaco-fellation forcée par la main d’un magnat de l’industrie du tabac.

Depuis quelques jours, une nouvelle polémique agite la France. Cette fois c’est la DNF, l’association «Les droits des non fumeurs » et l’agence BDDP &Fils qui ont semé la zizanie en s’attaquant au tabagisme des jeunes avec une campagne choc.

Si le film sur le complot des industriels du tabac est passé comme une lettre à la poste, (autre approche, autre signature) le print a fait dresser beaucoup de cheveux. Les trois ados, cigarette-sexe à la bouche et regard crantif, sont à genoux devant un homme en costard qui leur tient fermement la tête. « Fumer, c’est être esclave du tabac » dit la signature.

Depuis sa sortie, la campagne a déclenché un raz-de-marée. Nadine Morano, secrétaire d’Etat à la famille, invoque « l’outrage public à la pudeur » et Roselyne Bachelot, ministre de la Santé, désapprouve publiquement, les associations réagissent, les féministes râlent et évoquent la diabolisation du sexe, les gens crient au scandale, les plaintes tombent, la toile grogne et les médias s’agitent. On évoque la morale et l’outrage à la pudeur.
Et l’ARPP finit par demander la suspension de la campagne. C’est chose faite.

Bien évidemment, cela ne surprend ni l’assoc’ ni l’agence qui ont voulu frapper un grand coup. Comment sensibiliser cette cible difficile qui se croit invincible, immortelle et qui n’est pas perméable aux arguments médicaux et rationnels ? Les adolescents sont soumis à près de 2.000 messages publicitaires par jour et depuis 18 ans le discours informatif sur les dangers du tabac glisse sur eux comme de la pluie sur un ciré. Tandis que le tabagisme s’accroît. (selon l’Office Français de Prévention du Tabagisme le taux de fumeurs quotidiens a augmenté entre 24% et 25% en 18 ans). Comment capter leur attention avec un petit budget ? Tout simplement avec une claque visuelle.

Que dire ? Comme bien souvent, le contraire des autres. Pour commencer, j’aime beaucoup le spot de Yvan Attal. Le message est clair et simple. Oui, je sais, avec plus d’argent ils auraient pu faire mieux, mais une assoc’ fait avec les moyens de bord.

Le concept du print est malin, mais peut-être trop intéllo. La campagne veut faire comprendre aux ados que la rébellion et l’affranchissement de l’autorité ne passe pas par la cigarette qui n’est que soumission. Et qu’on ne choisit pas sa liberté en tombant dans un autre esclavage. Le mot « esclavage » n’est pas trop fort et je sais de quoi je parle. La clope, j’ai mis dix ans pour arriver à m’en débarasser.

Choquée ? Non, car, même si sur tous les blogs on parle d’une campagne d’affichage (quelqu’un a vu des affiches ?), ce ne sont que des cartes. Les réactions violentes, l' »outrage à la pudeur » et tout le reste, me semblent un peu exagérés. Et puis mieux vaut les secouer avec des arguments qui tuent que faire un gentil exposé sur leurs poumons. D’ailleurs ce n’est pas la sensibilité des adultes qui compte, ni celle des politiciens, des journalistes, des blogueurs, des féministes, des associations, de grand-mère, de tante Louise, ou de papa gâteau, mais uniquement celle des intéressés. Pour moi, s’il y avait une seule question à se poser ce serait : comment cette campagne est perçue par la cible ? A-t-elle compris le message ? Quelle est sa réaction ? Mais sur ça, personne ne dit mot.

On peut aussi s’interroger sur le manque de cohérence des deux médias. Et sur la justesse du rapport fellation-soumission ou sur celui de cul-tabac, tiré par les cheveux.

Et puis, qui sait, la censure, le moralisme, le politiquement incorrect, le cancan défavorable des vieux (eh oui, au-delà de 18 ans pour les ados nous sommes tous des petits vieux) vont peut-être finir par la rendre intéressante à leurs yeux. Et plus l’autorité lui tape dessus, plus la campagne a une odeur de soufre, d’interdit et plus les ados vont s’en approprier pour en faire leur acte de rébellion.

Share Button

36 réflexions au sujet de “L’esclavage tabaco-sexuel des ados”

  1. Tout à fait d’accord, encore une fois 😉
    En tout cas c’est la campagne anti-tabac la plus à même de toucher les jeunes… Les réprimandes des adultes sont la meilleure stratégie.

  2. Comme toujours Babette, tu as le courage de tes opinions et tu démontes si bien le système que les commentaires les plus "contre" ou les plus "pour" font PSchitt.
    Je trouve le print très juste, le film ne va pas avec, il est longuet mais pourtant il est si didactique qu’on ne peut échapper à ses arguments.
    J’ai fumé, j’ai arrêté après en avoir été très malade, je me suis battue avec mes enfants pour qu’ils ne fument pas. Sur 4, deux ont arrêté, deux n’ont jamais commencé. Ouf! Ya de l’espoir.

  3. Cette pub est non créative puiqu’elle est destinée à choquer et pour moi ce qui est destiné a choquer fait appel a un autre registre…ce sur ce plan c’est reussi…Il y avait d’autres médium et moyen de mettre les jeunes en implication bien evidemment cela se travaille il y avait aussi d autres moyens plus spectaculaires encore peut ephemere mais pas si ephemere que la campagne qui n’a durer que quelques heures pour cette durée on peut en faire des trucs…bon surement en manque de créas BBDP pour faire croire que la fellation est une soumission cela dépends de quel coté on se place mais pas a la place de celui qui avale la fumée……Et puis même c’est trés discutable…Et assez pauvre comme arguments…Suis non fumeur j’ai arrêté il y a 15ans il m’arrive d’en griller une bref on fou chacun fais ce qu’il veux à mon sens cela a servi l’agence qui s’est fait plaiz pas la cause…Comme d’hab 😉

  4. Je crois que tu es à coté de la plaque, Emmanuel. Cette pub n’est pas destinée à choquer, mais à faire du bruit pour être remarqué.
    Si j’ai bien compris, la thèse de BPA est : les vieux la rejettent, mais on s’en fout. Qu’en pense la cible ? (14-18 )

  5. Je la trouve parfaite! C est exactement ca!
    Et en plus je pense que les jeunes se reconnaiterons plus facilement la dessus!
    Vraiment tres bien! Pareil pour le film TV.
    Enorme!

  6. Pas plus à coté que devant que derriére la plaque…Faire du bruit,choquer c’est kif kif le resultat est le même on en parle et alors??? C’est quoi le message?? On a beau se br*nler pour dire que c’est dans la soumission que la fumée c’est pas bien, les jeunes se marraient de la campagne en grillant des clopes…La campagne a été retiré tant mieux c’etait à les dégoutter de faire des pipes..Et je les comprends…Du n’importe quoi…Le film d’yvan Attal top! l’intelligence ça se mesure pas à l’age…

  7. il faut bien essayer de sensibiliser les jeunes puisqu’ils rejettent les autres formes de messages… Donc, s’il faut passer par ce genre de provoc’, et bien allons-y…

    Le pb, c’est qu’on sait tous que lorsqu’on touche à l’intégrité des jeunes, ils se braquent et peuvent tout simplement ignorer le message. Celui-ci est quand même assez subtile…

    Du moment qu’on ne leur dit plus que la cigarette c’est pour les grands (cf anceinne pub anti-tabac / jeune), je pense qu’il faut tenter toutes les formes de créations…

    quand au film, je le trouve simplement génial ! (si on parle bien de celui de Yvan Attal)

  8. On peut sensibiliser avec intelligence et avec créativité ça demande un peu de remus meninges un peu plus de temps et d’organisation…j’en ai un peu assez que l’on tombe dans la facilité et au buzz média rapide le résultat est pauvre… Le Film d’Yvan Attal est le contre exemple c’est un vrai bijou et mérite un plus grand buzz que cette campagne qui malheureusement fait couler bcp d’encre, comme du bus qui distribuait des billets c’est completement c*n…

  9. A mon avis, il est mauvais d’attitrer un combat avec un préfixe comme "anti". Je ne pense pas qu’il faille encourager à ne jamais toucher au tabac car c’est extrêmement difficile, mais plutôt encourager l’arrêt du tabac, surtout après la quarantaine.

    (réaction de la cible « ados » suite à ma question sur le site : ados.fr)

  10. Salut,

    C’est vraiment une campagne choque et je trouve que c’est bien que ça fasse réagir, c’est pour ça qu’ils l’ont créés. Ça relance un vrai débat sur la cigarette, c’est ça qui est intéressant !

    Après je suis non-fumeur et je n’ai pas l’intention de le devenir. Je ne sais pas si cette campagne aura une action sur les personnes qui sont tentées…

    Voilà mon avis sur la question

    (réaction de la cible « ados » suite à ma question sur le site : ados.fr)

  11. Je comprends ce que veut dire Emmanuel R, mais cette campagne ne portait que sur 15.000 cartes postales publicitaires, diffusées dans des cafés, restaurants et boîtes de nuit en Ile-de-France. Pas de quoi en fait-re tout un plat. Et si le scandale comme dit Rillan fait réagir, bienvenu à lui. Comme dit l’assoc’ :«Que ceux qui se sont émus d’images jugées choquantes continuent de s’émouvoir sur la réalité du fléau que représente l’addiction précoce au tabac de leurs enfants et petits-enfants»

  12. Je suis rédac, je trouve les visuels limite, mais j’adore le concept et le message que Babette a traduit par : "La rébellion et l’affranchissement de l’autorité ne passe pas par la cigarette qui n’est que soumission. On ne choisit pas sa liberté en tombant dans un autre esclavage. "
    Cependant je ne suis pas sûre que tout le monde ait compris le message.
    Il y a donc une forme de création, qu’on peut aimer ou pas. En ce qui concerne le scandale provoqué, s’il peut éviter aux gamins de griller la première clope, je ne suis pas contre.

  13. Pseudo-provocation, mais vrai ratage.

    Déjà, c’est pas parce que c’est trooop violent et troooop subversif que ça va faire réagir les gens de la façon dont "on" le veut. Je ne fume pas (rarement, en fait), et sérieux cette pub ne me fait ni chaud ni froid. S’il y a des gens pour m’imaginer avec une bite à la bouche quand je fume, bah tant mieux pour eux, ils doivent bien se marrer, mais alors perso j’en ai vraiment rien à faire.
    C’est peut-être la première campagne aussi "choquante" en ce qui concerne le tabagisme, mais il suffit de regarder les autres domaines dans lesquels on fait de la prévention pour voir que tu pourras mettre tout le trash que tu veux dans une pub, ça prendra pas.
    Puis rien que le fait que les fumeurs n’arrêtent pas (tous) alors qu’ils ont constamment sous les yeux un joli "Fumer tue" écrit noir sur blanc… c’est pas en leur promettant que le grand méchant violeur leur rendra visite que tu changeras quoi que ce soit.

    Ensuite, l’association de la clope à la fellation et de la fellation à la soumission, plus useless tu meurs.
    Tant qu’à faire une pub anti-tabagisme, autant rester dans l’anti-tabagisme et ne pas s’égarer vers une morale à tendances pro-abstinence dont on n’a rien à faire (on sent que le mec qui a créé cette pub doit s’amuser au pieu, hein).
    De plus, paye ton respect pour les personnes qui ont réellement été victimes de viol, ça doit être super cool pour ces filles, femmes, et enfants de choeur de voir qu’on associe ce qu’ils ont subi à une simple cigarette.
    (réaction de la cible « ados » suite à ma question sur le site : ados.fr)

  14. Qui en voyant ça se dit "a oui, je suis soumis à la cigarette et à son industrie. Bon, j’arrête de fumer." ? Quand je vois ça, je regarde, je me dit que celui qui a fait ça a de l’imagination, je regarde l’éclairage, les acteurs … et je continue ma route.
    C’est sur qu’il ne faut pas négliger l’information (et ça on en a), mais trop de provoque tue la provoque … Je rejoins punkpinup, les étiquettes fumer tue ou autre font parti du quotidien, si on demande à un fumeur quels sont les effets de la clope, il ne va pas répondre "ça allonge ma durée de vie". Bon, c’est vrai qu’un rafraichissement de mémoire ne fait pas de mal parfois .

    (réaction de la cible « ados » suite à ma question sur le site : ados.fr)

  15. De toute façon,ceux qui ont fait cette pub on bien dit qu’il ne l’ont pa faite dans le but de faire changer les habitudes des fumeurs.C’est bon,on est en 2010,on a déjà tout essayé comme prévention et sa ne marche pratiquement jamais
    Puis moi je ne comprend pas cette polémique. Avec tout ce qui passe a la télé (les publicités par exemple…) où pas mal de choses sont a caractère sexuel, on ne dit jamais rien, là tout un débat est fait dessus. Mais en effet, ce n’est pas plus mal…

    (réaction de la cible suite à ma question sur le site : ados.fr)

  16. Là c’est clairement un symbole de soumission d’une femme par rapport à un homme. (réaction de la cible suite à ma question sur le site : ados.fr)

  17. Donc pour toi, il faut être soumise pour faire une fellation ? Pauvre chaton, tu verras dans quelques années, une femme n’a pas besoin d’être soumise à son mec pour lui faire plaisir. (réaction de la cible suite à ma question sur le site : ados.fr)

  18. Salut c’est Félix le fils de Laurence. A propos de l’affiche antitabac, je trouve choquant et inutile de mêler le sexe et l’addiction à la cigarette.

    La consommation de tabac chez l’adolescent est souvent due a un acte de rebellion et non à un acte de soumission, même si certains fument du tabac pour entrer dans un groupe ou pour s’assimiler à un autre…

    Comparer la soumission à un adulte et la consommation de la cigarette pour les jeunes ne peut pas aboutir à une baisse de consommation chez les adolescents. Aucun rapport antre la pédophilie et la consommation de tabac chez les adolescents.

  19. L’avis d’un ado ?
    Vous me faites marrer avec vos problèmes d’adultes. Il vous faut consulter un psy. Mon père c’est fumeurs en colere il gueule contre la campagne (qu’ils nous foutent la paix à nous) c’est comme si on lui parlait à lui perso et qu’on lui interdisait de fumer et puisqu’il n’y arrive pas… ça l’ennerve !!!! Ma mère se braque sur la pipe. Ce n’est pas un acte de soumission !!! C’est comme si on lui disait à elle direct que c’est une femme soumise. Moi, je m’en fout. Ca ne me choque pas, ça ne me secoue pas, s’ils cherchaient la scandale, c’est loupé. Le film est cool. Ca marche sur certains de mes copains, d’autres s’en foutent. Et le racisme… je ne vois pas où l’autre a été trouver ça. Cette pub si on a envie de fumer ce n’est pas la pub qui fera changer d’idée et si on hésite peut-etre. Arretez de parler de morale et de scandale, ça ne scandalise personne entre nous. Salut.

  20. Pour moi cette pub et inutile et choquante, inutile parce que ça ne va rien changer au comporterment des ados, c’est pas les compagnes de lutte anti tabacs qui empecheront les jeunes de commencer mais le dialogue avec leur parents. Choquante parce que comme le dise si justement deux ados dans les commentaires ça renvoit 1) à l’idée que la féllation est une soumission 2) à comparer les crime de viol à une cigarette. Enfin le message que cette publicité est censé faire passer est beaucoup trop compliqué. J’ai 25 ans et je ne l’ai compris qu’en lisant les commentaires sur cette pub. Donc choquer oui, les campagnes contre la vitesse le font très bien, mais la c’est bien trop détourné. Ce qui fait vraiment commencé (si je me souviens de mon adolescence pas si loin) c’est que malheureusement la cigarette est encore "in" si tu ne fume pas tu ne fait pas partie des gens "populaire, branchés etc". L’interdiction de fumer dans les lieux publics ferra plus à long terme à mon avis sur le tabagisme des jeunes qu’une telle campagne de pub qui donne juste envie de vomir.

  21. J’ai vu cette pub et bien que je nsuis plus ados (j’ai 21 ans), je trouve que méler sexulité et tabagisme, n’est pas forcément le bon message à transmettre, bien que je comprenne que le message est qu’on peut être esclave de ces 2 choses, je trouve cela assezdérangeant ce genre de mise en scène, je ne suis pas fumeur, mais la plupart des gens feront l’erruer de comparer un acte sexuel apparemment forcé sur la pub et de commencer à fumer pour faire comme les autres parfois, je pense que le théme de construction est mal approprié, mais c’est mon avis.

  22. Bien sûr Babette, vous avez mille fois raisons, seul l’avis des jeunes comptes, m’enfin quand même…
    J’ai bien une stagiaire-ado sous la main… enfin, à mes côtés (évitons les malentendus :), mais je ne lui demanderai pas son avis. Désolé, je risquerai une plainte pour harcèlement 🙁

    Bon, j’arrête les plaisanteries trop faciles sur un tel sujet. On peut faire mieux mince alors !
    Pour moi, c’est un échec et patche cette campagne.

    Elle trouvera une seconde vie sur des blogs de Publivores ou Marketiranosores et elle s’effacera de nos mémoires, comme beaucoup d’autres.

    Place aux autres…

  23. Babette, j’aime bien votre comment concernant cette campagne print et spot. Bien que je vous trouve trop indulgente quant à la créa print. c’est mal fait, c’est moche, c’est faussement interpellant et prétendument conceptualisé mais concrètement inintelligible ! Ce qui prouve que l’idée et le discours ne sont pas maîtrisés et donc "gratuits".

  24. Je pense que cette campagne n’est pas terrible… et que le message est incompréhensible…bref un coup de provocation gratuite…et nul car nous avons déjà vu plus provocant (voir les pub anglaises)

  25. J’ai deux ados, pre-ado (bien dans leur tête et leurs baskets)!

    et leur réaction c’est juste une réaction d’ado : on regarde du coin de l’œil, on rougit un peu puis on classe ça dans le flot d’images trash auquel on est constamment soumis!! Mais à aucun moment cela déclenche une question, un dialogue….

    c’est quand même le but ??

  26. Je la trouve très choquante, lorsque je l’ai vu pour la première fois la seule chose à laquelle j’ai penser c’est que le sexe c’est mal, parce que comparer la dépendance au tabac à une fellation n’est vraiment pas approprié. Mais bon les pubs anti tabas ne sont pas vraiment anti tabac il ne veulent pas vraiment qu’on arrête de fumer les industries du tabac ainsi que l’état perdrait trop d’argent.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.