Parce que Sarko…

Les Italiens sont des Français de bonne humeur. Jean Cocteau

[wposflv src=http://www.lejoursanspub.fr/blog/wp-content/uploads/08-video/Nescafe-Carla-Bruni.flv height=405 {,} width=540 {,}]

« La mariée était en blanc. Elle était ravissante comme d’habitude ». Mais elle a vite troqué sa robe de rêve contre un ensemble à l’allure plus décontractée pour partir en voyage de noce avec son amoureux… À Venise, ville romantique et hors du temps ? À Vérone, berceau des amants légendaires ? Non, juste aux portes de Paris, dans les jardins du Trianon.
D’accord, Versailles c’est quand même un château où planent les âmes de rois et reines, mais je suis sûre que Carla aurait préféré un cadre romantique et un temps plus agréable. Un verre au Danieli aurait été bien plus sympathique qu’une boisson chaude dans un café lambda.

Mais Carla est italienne et sait garder sa bonne humeur. Et puis, quand on est mariée à celui qui est marié aux Français, il y a beaucoup de concurrence. Tout le monde se bouscule au portillon.
Dur, dur d’être Président. La vie des autres passe avant la propre. Vous voyez-vous, le lendemain de votre mariage, passer votre lune de miel à la mine avec 400 sidérurgistes ?

Pourquoi je vous raconte tout ça ? C’est une groupie de Sarko ou elle a tourné « people » ? Rien de tout ça. C’est juste pour vous dire que j’ai bien écrit à Nicolas Sarkozy, mais qu’il ne faut pas penser que, puisqu’il bouge plus vite que son ombre, on aura une réponse en 24 heures chrono.

Il a d’autres chats à fouetter, le Président. Il n’a même pas le temps de partir en amoureux, alors vous imaginez bien que le JSP ce le dernier de ses soucis. Mon courrier est arrivé le jour où il préparait une cascade de réformes. De l’État, des impôts, du marché du travail et des retraites. Le lendemain, il était à Cherbourg pour recadrer la doctrine nucléaire française et assister au lancement du dernier-né des sous-marins nucléaires. En parallèle, il s’occupait des adoptions et fixait les priorités de son nouveau gouvernement. Le lendemain, il relançait l’idée du « Grand Paris » en étudiant son financement, il engageait un cyber renifleur pour avoir un œil sur la toile et réfléchissait aux trente-deux propositions de Jean-Marie Colombani pour faciliter l’adoption. Et, encore plus hardu, il essayait d’arrêter le harcèlement d’une femme amoureuse-folle-dingue qui lui envoyait des colis suspects. D’explosif il n’y avait que ses déclarations enflammées et des sous-vêtements érotiques. Mais comment savoir si une bombe ne se cachait pas dans un soutien-gorge ? Il n’y a pas que les stars de la chanson et du cinéma. Le Président aussi suscite des passions. C’est le prix de la gloire.

Bien entendu, je n’ai pas son agenda ni les détails de son emploi du temps, mais c’est du travail d’être Président. Entre la sécurité Européenne, l’Iran et tout et tout, pensez-vous vraiment que mon courrier fasse partie des priorités ? Donc, prenez votre mal en patience.
Quelqu’un m’a dit qu’il ne répondra jamais. Moi je crois que l’impossible est toujours possible. Parce que s’il y a quelqu’un capable d’être là où on ne l’attend pas et oser ce que personne n’a jamais osé, c’est bien lui. En tout cas, quoiqu’il se passe, on aura essayé.

Donc, je vous disais, je lui ai envoyé un courrier en résumant le JSP. Un courrier sans timbre. Loin de moi l’idée de lui faire payer une taxe. Je ne suis pas tordue. Mais c’est bien comme ça que ça se passe. Le courrier envoyé à l’Elysée n’a pas besoin d’être affranchi. Je viens juste de le découvrir. Et oui, on n’écrit pas tous les jours au Président.

J’ai lu tous vos mails et commentaires. Certains me conseillent de contacter Carla. Bien sûr : « Pronto, Carla, ciao sono io » Non mais ! Là, c’est vous qui rêvez. D’accord, on est toutes les deux Italiennes. Mais ce n’est pas parce que vous êtes Français que vous pouvez passer un petit coup de fil à Alain Delon et l’inviter à boire un café.

D’autres proposent d’écrire à Catherine Albanel. C’est fait. Franchement, je ne crois pas que la ministre de la culture et de la communication nous répondra. Elle est sûrement faite pour la culture, mais en ce qui concerne la communication…

Christelle qui définit le JSP une « œuvre d’utilité publique » est prête à signer une pétition. Pour la faire parvenir à l’UDA ou l’AACC. L’avis de consommateurs pourrait peut-être leur donner envie d’entamer le dialogue. Avec Florence et Céline, nous réfléchissons à sa mise en œuvre.

Un buzz. Pourquoi pas ? Il faut juste réfléchir en amont à la meilleure manière de s’y prendre.

Voilà, c’est’est reparti ! Vous voyez, je ne vous laisse pas tomber. Je n’ai écarté aucune de vos propositions. Pourtant j’avais tourné la page et je n’avais pas trop envie de recommencer. Encore des longs mois d’attente, d’espoir, de déception… On dit que les Italiens savent toujours garder leur bonne humeur en toute situation. C’est ce qu’on dit…

Eh bien, oui, Sarko est plus rapide que son ombre. Eh oui, ce n’est pas une légende. Le Président de la République a déjà répondu. Du moins, il a lu et chargé son chef de cabinet de me répondre. Sa réponse est politico-sibylline. Bref, je n’ai rien compris. Mon entourage traduit « Intéressant, pourquoi pas ? On va y réfléchir. __

Share Button

10 réflexions au sujet de “Parce que Sarko…”

  1. oui, un buzz sur le JSP, qui serait relayée sur LCI et d’autres. Ca peut être complémentaire d’une pétition géante envoyée à l’AACC. Fais juste nous signe quand tu veux qu’on agisse !

  2. J’arrive par hasard sur ce blog et je trouve que "le jour sans pub" c’est une main tendue vers les français et la pub. Enfin une veritable alternative à ceux qui critiquent sans rien proposer. Bravo !

  3. J’aime bien les gens qui osent. Vous en avez du culot pour aller jusqu’au Président de la République pour plaider votre et notre cause! Ce qui sera sera. Mais vous l’avez dit eet vous l’avez fait. C’est super !!!!!

  4. Je trouve que l’idée de Chris de relayer l’info sur LCI est très intéressante. Surtout qu’elle a l’air de bien se connaître et de savoir prendre les choses en main. Moi je pourrais relier la nouvelle sur categorynet.com. Les journalistes lisent ces pages. A +

  5. Bien joué ! Sarko lira ? Je vous trouve bien optimiste. Il est vrai qu’en France on dit "La chance sourit aux audacieux" On verra si on doit croire aux dictons.
    Bonne chance:)

  6. Je pense que Sarkosy a tout interet à reflechir à votre projet. Devant la montée des gens qui accusent la pub de leurs malheurs, les autorité se voient obligés à faire des lois qui créent d’autres problemes, qui mettent des gens au chomage (France Télévision) ou qui font monter la pression. Aucune loi ne resoudra le problème sans casse. Vous donnez au Président une solution pacifique qui ne pourra que calmer les esprits et ameliorer réellement la situation. Vous lui permettait de traiter les Français comme des adultes responsables, capables de prendre leur destin en main. Qu’ils soient publicitaires, consommateurs ou annonceurs. Je crois qu’il est assez intelligent pour se rendre compte que le JSP est une solution clefs en main et votre idée est subtile et efficace.

  7. "Vous donnez au Président une solution pacifique qui ne pourra que calmer les esprits et ameliorer réellement la situation."
    …et lui donner le bon rôle.

  8. Je pense aussi que si la publicité ne fait pas partie de priorités d’Etat, c’est un probleme à résoudre et une proposition positive est toujours digne d’interet.
    Il n’y a pas de raisons pour qu’elle ne sois pas étudiée en haut lieu.

  9. Madame Carla Bruni-Sarkosy me semble intelligente et ouverte. Pourquoi ne pas s’adresser directement à elle ? Je n’écarterai pas cette piste…

  10. Le Président ne lit pas son courrier (il y passerait tous ses jours et ses nuits) mais il a des gens qui le font pour lui, qui lisent, trient et sélectionnent pour lui les lettres et les sujets dignes d’intéret. Il faut donc experer que votre lettre tombe dans les mains de quelqu’un d’intelligent, capable de saisir l’enjeu et de transmettre votre lettre au Président.

Laisser un commentaire