BETC EuroRSCG entretient la jeunesse de votre esprit

"Ce n’est point le temps qui me manque, c’est nous qui lui manquons." Paul Claudel

[wposflv src=http://www.lejoursanspub.fr/blog/wp-content/uploads/08-video/Evian-Swim-Babies.flv height=405 {,} width=540 {,}]

On a beau planifier, s’organiser, déléguer, slalomer et se concentrer sur l’essentiel, les journées ne sont pas extensibles et le stock de temps à disposition est, hélas, limité. Le phénomène s’accélère dans le milieu vibrionnant et performant de la pub où le rythme endiablé augmente en fonction des responsabilités. Et du nombre de casquettes. Sauf exception.

Mercedes Erra, par exemple. Elle porte le nom d’une voiture chic et confortable. « Classe A », le modèle le plus compact, ça va de soi. Mais elle conduit sa vie comme une Formule 1. Elle est Présidente de BETC Euro RSCG, la première agence française, mais aussi Coprésidente d’Euro RSCG Worldwide et directrice générale d’Havas. Et, comme si ça ne suffisait pas, elle préside aussi l’association des diplômés HEC, enseigne à la faculté d’Assas et a même été Présidente de l’AACC. Oui, c’est bien l’AACC à laquelle vous pensez. Vous rendez-vous compte ? Une nana élue à la tête de cette association ! Mais attendez avant de vous évanouir, parce que ce n’est pas tout.

Elle a été décorée « Chevalier de la légion d’honneur » pour sa contribution à l’économie française et à l’évolution du rôle des femmes. Parce que, en plus, elle trouve encore le temps de se battre pour l’égalité des sexes ou pour la défense d’un modèle français. Sans oublier, au passage, de soutenir des associations comme « Ni putes ni soumises » ou de faire partie du conseil d’administration de Force Femmes, qui défend l’emploi des « quinqua ». Et je vous en passe. Ce qui ne lui empêche pas de trouver le temps de donner des interviews et de faire des conférences. Ou d‘écrire des articles dans des journaux et revues nationales et internationales.

Mais bon, me direz-vous, une femme qui travaille sans cesse, a dû sacrifier sa vie privée. Même pas ! Elle a un fidèle compagnon, et, petit détail, cinq enfants, oui, cinq, comme les doigts de la main. Honte à vous qui trouviez difficile de jongler entre votre travail et vos deux bambins ! Comparés à Mercedes, nous sommes toutes des chiffes molles « flagada » qui feraient mieux de carburer à la vitamine C. Tandis que Wonder Woman assure tout et bien plus, en cumulant postes et titres prestigieux et en évoluant dans les hautes sphères du pouvoir. Mais comment fait donc Mercedes Erra ? A-t-elle signé un pacte avec le diable ? Ou a-t-elle le don de l’ubiquité ? A-t-elle découvert la machine à remonter le temps ? Ou nous cache-t-elle son sosie, copie conforme ?

Et pas la peine de me sortir la théorie du mec manqué. Cheveux platine, lunettes hype, sourire ravageur et œil de velours, le « E » de BETC ne présente aucun signe apparent d’excès de testostérone. Elle est plutôt du style glam-sexy avec un surcroit de neurones. Qu’elle utilise pour concotter des stratégies intelligentes, comme celle des « bébés nageurs » d’Evian.

Une battante à vocation peut faire bouger les choses, secouer la pub comme un chiffon poussiéreux sans avoir peur de sèmer la pagaille. Si jamais notre projet la passionne, elle n’hésitera pas à se battre avec nous. Je ne peux pas passer à côté d’elle. Et non plus d’Euro RSCG, ce groupe a été ma maison secondaire pendant très longtemps. C’est ici que j’ai consommé quelques années de ma vie. Quatre agences, trois fusions et des millions de moments. Passionnants, inquiétants, excitants, étincelants, légers, pesants, magiques, sombres. Bref, inoubliables.

Je lui envoie un mail avec le dossier. Je l’ai croisée dans une autre vie. Pas assez pour copiner, mais suffisamment pour savoir qu’elle ne me laissera pas sans réponse. Quoi que, avec le temps et le pouvoir, les gens peuvent changer…

Pendant que je construis des châteaux en Espagne, mon équipe est en effervescence. Les commerciales l’ont déjà élue porte-parole du JSP et son coté féminin-féministe leur semble être une juste revanche contre le mépris machiste auquel on a été si souvent confrontées. On se calme, ce n’est pas gagné.

Son assistante me rappelle rapidement. Mercedes lui a demandé de me contacter pour me dire qu’elle a bien lu mon dossier. Ce n’est pas qu’il ne l’intéresse pas, au contraire, mais son emploi du temps est tel qu’elle ne peut pas me recevoir avant quelques mois.

Déception, désillusions, résignation. Soulagement. Tiens, ça lui arrive aussi de ne pas trouver le temps. C’est rassurant pour nous tous, communs mortels. Reste le doute. C’est sa doublure qui est partie en vacances ou sa machine à remonter le temps qui est tombée en panne ?

Share Button

15 réflexions au sujet de “BETC EuroRSCG entretient la jeunesse de votre esprit”

  1. Impressionnant ! Comment est-il possible que Mercedes Erra assume toutes ses responsabilités en même temps ? Je m’incline devant le phénomène, mais je regrette qu’elle ait connu une panne juste au mauvais moment.

  2. Cette histoire de temps c’est une pure excuse. Mercedes est assez brillante pour comprendre que ton projet est good mais elle est trop politique pour se lancer dans un combat qui n’est pas soutenu par les associations. On ne monte pas si haut uniquement grâce à son talent et à un travail acharné. Il faut savoir tirer les ficelles du pouvoir. Tu vois, c’est comme l’ami Seguela. Se battre pour des postes importants ou pour une bonne image médiatique, toujours partant, mais se battre pour une idée, faut pas rêver.

  3. Après être tombé amoureux de toutes les filles de ton équipe et de quelques directrices de la communication, me voilà fou dingue de Mercedes Erra.
    Si elle finit par trouver le temps de s’occuper du JSP, je pose ma candidature pour débattre avec elle à la télé.

  4. Il y a un truc qui me chiffonne. Imaginons que Mercedes Erra a une mère qui emmene ses gosses chez le médecin, un mari qui va aux réunions des parents, une bonne qui s’occupe de la maison, un comptable, un chauffeur et une sécretaire perso, même avec tout ça, elle ne peux pas s’en sortir.
    Ses fonctions sont lourdes et ses challenges, ses cours, ses articles, ça bouffe du temps. C’est humainement impossible. A elle toute seule, elle ne peut pas tout assurer.
    Sois c’est ton côté italien 😉 Babette, qui t’en fait rajouter une couche, soit elle a une sœur jumelle. Tu le disais en blaguant, mais c’est peut-être vrai. Tu ne penses pas que ça vaudrait le coup de mener une enquête ? Si elle existe, vous n’avez qu’à contacter la sœur !

  5. Les agences de pub comme la plus part des publicitaires sont fermés au changement, mais ils seront forcés, un jour ou l’autre, d’ôter leurs œillères et de se rendre compte que le monde est en train de changer. La pub, comme la société, est dans une impasse.
    Mercedes Erra, ainsi que les autres, devrait regarder la réalité dans les yeux, au lieu d’être obsedée par sa carrière. Dommage, parce que avec son talent, son pouvoir et sa pêche, elle aurait pu donner un tournant à notre métier et rentrer dans l’histoire de la pub.

  6. Mon frère qui est dans la pub dit que si les publicitaires font de la pub nulle c’est à cause des clients qui ne comprennent rien. Ca arrive surement, mais, étant donné la reactions des annonceurs et celle des agences, je crois plutot que les clients c’est un alibi qui arrange les publicitaires et que ce sont les agences qui refusent de se mettre en question.

  7. Ton frère defend sa soupe. C’est toi qui a raison. Moi aussi je suis vachement deçue par les publicitaires.
    Seguela est un opportuniste sans courage.
    Michelle Ferrebeuf semblait ouverte et courageuse. Elle s’occupe bien de ses clients et de son agence, mais ne comprend rien aux consommateurs.
    Olivier Altmann, c’est un monsieur plein de bonnes intentions. Mais les intentions ne servent à rien si elles ne sont pas suivies par les faits. Delphine Schaack est très sympa, mais elle n’est pas decisionnaire.
    JM Dru vis dans une autre planète et Arthur Sadoum est debordé.
    Quand j’ai commencé à lire Mercedes Erra, je me suis dit "ca y est, c’est elle !" Elle est pimpante et intelligente, elle va foncer. Hops !
    Nous, tout le monde s’en tape. On n’est que des CONS !!! ommateurs.

  8. Le personnage de Mercedes Erra est palpitant. C’est une femme qui pense et se bat comme un homme tout en arborant sa féminité.
    Elle en veut et elle avance. Je suppose que ce sont ses origines qui lui confèrent un tempérament de feu ou son prénom qui la prédestine.
    Je ne peux pas m’empêcher de penser que beaucoup de prénoms se terminant en « es » , comme Dolores Ibárruri Gómez, Mercedes Sosa San Miguel de Tucumán, Mercedes Bresso, pour en citer quelques-unes, representent une
    « Passionaria » engagée. Madame Erra a gravi tous le échelons pour arriver au sommet et désormais elle n’a plus rien à démontrer.
    Ça m’étonnerait qu’une femme comme elle reste indifférente à votre projet. L’intelligence est d’abord l’attention. Or, et elle est assez intelligente pour se poser les bonnes questions et pour comprendre le bien fondé de votre action. Elle est aussi assez courageuse pour soutenir votre projet et assez ambitieuse pour en profiter en se mettant au-devant de la scène car ça va lui permettre de devancer les autres publicitaires. Elle ne peux pas monter plus haut, il ne lui reste qu’à rentrer dans l’histoire de la pub, comme dit justement Pubard anonyme.

  9. C’est quoi ce délire ? Comment peux-tu comparer des femmes qui veulent changer le monde à une femme qui est intéressée uniquement par sa carrière et son image ?
    Les Passionaria se battent pour les autres, Mercedes Erra se bat pour son ego.
    Avec beaucoup de passion, je te l’accorde.
    Excuse-moi de te le dire, mais il faut descendre de son nuage. Cette nana c’est une opportuniste qui ne pense qu’à sa carrière et n’a rien à faire de nous et non plus de la pub.

  10. Je ne pensais pas que, dans la pub, il y avait une telle mauvaise foi.
    Je m’aperçois que les publicitaires sont bien plus fermés que les annonceurs.
    Qu’ils arrêtent de nous raconter des salades, quand on veut, on le trouve le temps. Pourtant tu tapes là où sont les meilleurs. On imagine facilement les autres ^ ^

  11. Je suis écœuré par tous ces publicitaires qui restent enfermés dans leur prison dorée et qui évoluent en vase clos. Ca ne m’étonne pas qu’on n’arrive plus à se comprendre. Es-ce ça leur arrive de sortir de temps en temps et de discuter avec des gens normaux?

  12. Je voudrais rendre hommage à madame Ferrebeuf qui est la seule publicitaire qui a eu le courage de prendre la parole et de réagir sur ce blog.
    Merci, madame, d’avoir écourté votre sommeil et pris le temps d’écrire et de nous lire. Vous faites partie des gens qui ont envie de créer des ponts. C’est grâce à des gpublicitaires comme vous, qu’on peut encore croire que la communication et à la pub sont à l’écoute.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.